Brèves Madagascar

10 conventions signées par le Ministère de l’Enseignement supérieur

Jeudi 23 Février 2017

L'équipe de l'ONG Ilontsera avec le Ministre: de Gauche à droite Miora Randrianaly, Mampianina Randrianarisaona, Pascal Razafimandimby, Paul Rabary, Monique Rakotoanosy, Njarisoa Rakotoarilala,  Corrine Rahoeliarisoa, Njaratiana Razafimanantsoa et Lalaina Rakotonirina
L'équipe de l'ONG Ilontsera avec le Ministre: de Gauche à droite Miora Randrianaly, Mampianina Randrianarisaona, Pascal Razafimandimby, Paul Rabary, Monique Rakotoanosy, Njarisoa Rakotoarilala, Corrine Rahoeliarisoa, Njaratiana Razafimanantsoa et Lalaina Rakotonirina
Le 22 février 2017, le Ministre Paul Rabary a signé 10 conventions de partenariats avec des associations, ONG, entreprises et institutions pour accompagner les projets de développement vouant pour l’éducation nationale. Ces accords ont été faits dans l’enceinte même, la salle de conférence du Ministère de l’Enseignement supérieur (MEN) à Ampefiloha.

Le projet d’aide et d’appuis pour les apatrides est parmi ceux qui ont été présentés, soutenu par l’Association fifanampiana Malagasy, Lions Club Antananarivo ILOHASINA, l’association Secours populaire français et Focus Development Association. En outre, l’École National Supérieur a également raffermi sa relation entre le Ministère cause des problèmes d’embauches des sortants de cette École supérieure et encourage les jeunes malgaches à participer à la formation au service de l’éducation nationale. Blessing covenant entreprise travaillant pour la lutte contre la grossesse précoce et la sensibilisation des jeunes sur les comportements sains hors risque du SIDA propose ses projets au profit de l’éducation nationale. Groupement des SEMIS DIRECTS DE MADAGASCAR offrant des techniques pour la protection et amélioration de l’agro écologie de Madagascar se lance pour l’éducation à l’agro écologie. L’ONG Ilontsera soutient l’importance de l’intégration de l’ « éducation aux médias » dans le programme scolaire face à l’essor et le surcroît de l’utilisation de différentes technologies de communication par la population, mais surtout par les jeunes. L’Association Za malagasy tsy manaiky fanandevozana projette sur la mise en place de structures régionales de la lutte contre la traite des personnes. Le système des écoles associés et club UNESCO de la commission nationale malgache ainsi que l’association, vondrona miranlenta hoan’nyfampandrosoana ont également pris part pour l’éducation nationale malgache.

Des certificats de reconnaissance ont été aussi délivrés par le Ministère de l’Enseignement aux équipes DHL international Madagascar et SOS Village d’enfant en faveur de leur soutien à l’éducation de base malgache.

Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar