Alerte Infos

12 inculpés après l'assassinat d'un Vosgien victime d'une arnaque au mariage

Vendredi 10 Avril 2015

Douze Malgaches ont été inculpés pour l'assassinat avant Noël à Antananarivo de Philippe Bertrand, un artisan français originaire des Vosges, victime selon ses proches d'une arnaque au mariage après une rencontre sur internet.

Philippe Bertrand, 52 ans, s'était marié en 2014 avec une Malgache rencontrée l'année d'avant sur Facebook et avec laquelle il avait décidé de refaire sa vie dans la Grande Ile.

"Tous ses amis lui avaient déconseillé de le faire, on ne cautionnait pas du tout. Mais il était comme envoûté par elle et il avait envie de changer de vie", a raconté à l'AFP Dominique Rodrigues, garagiste et ami proche de la victime dans son village de Raves (Vosges).

L'épouse de Philippe Bertrand est aujourd'hui soupçonnée d'avoir engagé des tueurs à gages pour l'éliminer dans la nuit du 23 au 24 décembre et s'approprier les biens acquis par le couple. Deux personnes parmi les douze inculpés sont toujours recherchées, ce qui "risque de compliquer l'instruction du dossier", a indiqué à l'AFP mercredi 8 avril 2015 une source proche du dossier. "Il y a douze inculpés, dont six auteurs principaux", a précisé cette source.

L'affaire est maintenant entre les mains d'un juge d'instruction, qui dispose de 18 mois pour conclure son enquête et transmettre le dossier à la chambre d'accusation. Cette dernière dispose à son tour de 30 mois pour enquêter avant la tenue du procès.

Saoulé à la bière au somnifère
Selon le quotidien L'Express de Madagascar, citant une source des services de recherches criminelles de la gendarmerie locale, Philippe Bertrand a été saoulé avec de la bière contenant du somnifère dans la nuit du 23 décembre 2014.

"Vers 2H30 du matin, des tueurs à gages font irruption dans sa maison pour l'étrangler avec une corde, avant de l'achever à coups de marteau en pleine tête", selon cette source, citée par le journal.

Le crime aurait été commis en échange de neuf cent mille ariary (300 euros) en liquide, des téléphones portables et une télévision à écran plat", poursuit cette source. Les assassins auraient incinéré leur victime avec de l'essence, des pneus et des bûches, puis jeté les cendres dans des canaux d'évacuation d'eaux usés.

Les dix inculpés sont en détention préventive. "Il s'agit de trois tueurs à gages, d'un individu chargé de leur recrutement et d'un jeune homme de 21 ans, fils de la prétendue commanditaire", selon L'Express de Madagascar.
La veuve de Philippe, quant à elle, a été incarcérée dans une maison d'arrêt avec ses deux filles, de 16 et 19 ans, sa bonne et la gérante d'un restaurant lui appartenant. "Les quatre dernières ont plongé pour complicité", explique le journal.

Inquiets d'être sans nouvelles, Dominique Rodrigues, accompagnée d'une soeur de Philippe Bertrand et de deux autres amis, s'étaient rendus en mars 2015 à Madagascar, où ils avaient été accueillis par sa femme.

"Elle nous a raconté plein d'histoires pour expliquer sa disparition, elle se contredisait tout le temps", selon M. Rodrigues.

Les quatre Français avaient fini par entrer en relation le 17 mars 2015 avec le consulat de France à Antananarivo, ce qui avait permis de faire démarrer l'enquête.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar