Alerte Infos

18 morts dans des affrontements entre voleurs de zébus et gendarmes

Mercredi 16 Septembre 2015

Au moins dix-huit personnes, dont un gendarme, ont été tuées lors d'affrontements entre voleurs de zébus et forces de l'ordre ce week-end dans le sud-est de Madagascar. Le vol de zébus a pris la dimension d'un trafic depuis 2012 dans le sud de la Grande Ile.

Au moins dix-huit personnes, dont un gendarme, ont été tuées lors d'affrontements entre voleurs de zébus et forces de l'ordre ce week-end dans le sud-est de Madagascar, a indiqué lundi 14 septembre, la gendarmerie.

"Dans la matinée de dimanche, des centaines de dahalos (voleurs de zébus) ont attaqué le village de Miangaly, dans la commune d'Ivahona, s'emparant de 2.800 têtes de bétail", a déclaré à l'AFP le commandant Herilalatiana Andrianarisaona, responsable de la communication à la gendarmerie. La gendarmerie et l'armée, appuyées par un hélicoptère, sont intervenues pour tenter de repousser les assaillants.

Un gendarme tué

"Au cours du ratissage, un dahalo a tiré à bout portant sur les forces de l'ordre", a poursuivi le commandant Andrianarisaona. Au cours de ces accrochages, un militaire et un commandant de gendarmerie ont été blessés, ce dernier succombant à ses blessures lors de son évacuation par hélicoptère, selon la gendarmerie.

"Officiellement, après décompte du nombre de morts, on a 14 morts du côté des dahalos, trois parmi les villageois et un officier gendarme", a détaillé le commandant Andrianarisaona. Aucune personne n'a été arrêtée, mais les 2.800 bêtes ont été restituées à leurs propriétaires, selon la même source.

Un trafic depuis 2012

Le vol de zébus, à l'origine un moyen pour les jeunes gens de prouver leur virilité, a pris la dimension d'un trafic depuis 2012 dans le sud de la Grande Ile. Ces dernières années, plusieurs dizaines de personnes sont mortes dans des affrontements entre les forces de l'ordre et les dahalos, conduits par l'insaisissable bandit Remenabila, devenu ennemi public numéro un à Madagascar qui se terre avec ses hommes dans les zones inaccessibles du sud de Madagascar.

En septembre 2012, un affrontement entre villageois et dahalos avait fait près de 100 morts, et fin août dernier, 23 personnes dont huit militaires avaient été tuées dans des circonstances similaires.

Source : la1ere.fr

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar