Alerte Infos

29 mars 1947 : comprendre l'histoire

Mercredi 30 Mars 2011

La controverse autour des événements de 1947 est compréhensible, car pour certains témoins de l’époque, il s’agissait de bandes de pillards et de dangereux assassins...

Pour d’autres, ceux qui ont attaqué les casernes sont les héros de la lutte nationale pour l’indépendance. Afin de situer les différents acteurs malgaches de cette période douloureuse de notre Histoire, le sociologue Paul Rabary, lors d’une passionnante émission sur Radio Antsiva hier, a retracé les origines de la lutte pour l’indépendance.

Pendant près de deux heures, se basant sur des documents de recherches, le sociologue a placé les faits ainsi que les acteurs politiques malgaches dans leur rôle respectif durant les événements de 1947. Une certitude est acquise, a indiqué Paul Rabary : comme pour d’autres colonies françaises, l’indépendance de Madagascar était programmée, du fait de la pression des Etats-Unis et de l’Union soviétique. La France investie par les forces allemandes d’Hitler n’aurait pu être libérée sans l’appui des colonies, et l’Organisation des Nations Unies, créée en 1945, prônait le droit des peuples à diriger leur pays. Le soulèvement populaire avait une origine nationaliste et patriote fondée, eu égard à la résistance effectuée par les Malgaches depuis le début de la colonisation. Cependant, il faut souligner que ce soulèvement a eu comme conséquence de dresser les Malgaches les uns contre les autres, faisant près de 2 000 victimes parmi les pro-français. Par ailleurs, la forme d’indépendance réclamée par les différents mouvements qui se sont succédés n’était pas la même : les Menalamba voulaient chasser l’étranger, le VVS - Vy Vato Sakelika - envisageait le retour au régime monarchique, tandis que Jean Ralaimongo réclamait la citoyenneté française pour tous les habitants de Madagascar. L’idée d’autonomie de gouvernance (au sein de l’Union française) est apparue avec le MSM – Mouvement Social Malgache -, contemporain du MDRM – Mouvement Démocratique pour la Rénovation de Madagascar - et du PADESM - Parti des Déshérités de Madagascar.

Il demeure, après l’exposé de Paul Rabary, que la situation nationale actuelle trouve encore ses racines - et ses acteurs politiques ! - dans tous ces événements qui ont eu lieu voici plus de 60 ans…

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar