Alerte Infos

618 cas de maltraitance traités à Tana

Mercredi 6 Février 2013

618 cas de maltraitance traités à Tana
Antananarivo, Madagascar - Le taux de signalement de la maltraitance perpétrée à l’endroit des enfants de moins de 18 ans semble très préoccupant ces quatre dernières années. (source : orange.mg)

Et ce, depuis la création des lignes vertes 147 et 511 visant respectivement à protéger des enfants de la maltraitance et à prodiguer des conseils aux jeunes.

Pour la ligne 147, en particulier, la situation ne cesse de prendre de l’ampleur. En fait, car le taux de signalement et de dénonciation de cas de maltraitance des enfants a tendance à la hausse en une année. Concrètement, « En 2012, le nombre de cas traités est de 618 touchant notamment les coups et blessures, la violence sexuelle et les exploitations sexuelles des mineurs contre 365 en 2011, soit un taux de 69,3% sur les 11 sites où opère cette ligne verte », a expliqué le directeur de la police judiciaire, le commissaire Marcel Velotsara, hier lors d’un entretien à Ankorondrano.


En fait, il est intervenu lors d’un atelier organisé par l’Unicef sur l’expérience en matière d’écoute et d’orientation des signalements des cas à travers la ligne verte 147. A ce jour, le nombre des cas traités évolue d’année en année, soit allant de 88 en 2009 à 618 en 2012, et de 102 en 2010 en passant à 365 en 2011. Au total, 714 dossiers ont été remis aux mains des entités concernées dont le tribunal, les centres de santé, les centres sociaux et la police judiciaire et 472 pour cette année. Selon toujours le commissaire Marcel Velotsara, « Les cas signalés se manifestent plus fréquemment dans les quartiers populeux d’Antananarivo, Antsirabe et Fianarantsoa ainsi que dans les sites touristiques. Ils touchent les enfants dont l’âge varie entre 2 ans et 18 ans». Et Antananarivo est classé au premier rang avec 198 cas traités et 87 autres orientés à différents services de prise en charge.



Deux cas par jour pris en charge à Befelatànana


Lors de la réception des cas de signalement ou de dénonciation sur la ligne verte 147, les éléments de la police judiciaire interviennent directement sur le terrain pour constater quel genre de maltraitance un enfant a-t-il été victime, comme le viol, l’abandon, l’abus sexuel, les tortures infligées par les parents. D’autre part, dès qu’il s’agit d’un témoignage d’une quelconque violence, l’objectif est de prioriser la sécurité de l’enfant et de faire respecter son droit, a souligné le directeur de la police judiciaire.

En parlant des cas rapportés, la maternité de Befelatanana prend en charge les filles mineures victimes de viol et de violence. Au total, 575 cas y ont été traités et ont bénéficié d’une prise en charge médicale durant l’année 2012, soit deux cas par jour, selon les dires du directeur de la maternité, le Pr Hery Rakotovao. Leur moyenne d’âge se situe entre 10 et 15 ans et ce sont des jeunes filles issues des zones basses de la capitale comme Ankaraobato, Ampitatafika, Isotry, Andavamamba, Ambohimanarina… Leur prise en charge est tenue confidentielle durant leur traitement médical ainsi que leur accompagnement psychosocial et psychiatrique dépendant de l’état de la santé de la victime.

Malgré tout, la violence à l’égard des enfants et des adolescents est toujours une réalité à Madagascar. D’où la nécessité et le devoir d’agir pour l’intérêt supérieur des enfants.

(source : Noro Niaina / Newsmada)

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar