Alerte Infos

7 morts dans une fusillade à Madagascar

Vendredi 11 Janvier 2013

7 morts dans une fusillade à Madagascar
Villageois et voleurs de bœufs se sont affrontés dans le sud de Madagascar lundi 7 janvier. Ces affrontements se sont soldés par 7 morts, dont 6 bandits. (source : linfo.re)


Après le retrait des forces de pacification, les villageois du sud de Madagascar ont tenté de se défendre seuls. Lundi 7 janvier tôt le matin, les habitants de Mandoha Esira, dans le district d’Amboasary-Sud, ont dû faire face à une attaque des ‘dahalo’ voleurs de bovidés.

Vers 7 heures, une quarantaine de bandits se sont heurtés à une farouche résistance des villageois, déterminés à se battre jusqu’au bout. « Les villageois en surnombre ont eu raison des malfaiteurs bien que ces derniers étaient mieux équipés », selon L’Express de Madagascar.

Les deux camps se sont livrés à un affrontement sans merci à coups de kalachnikov, de sagaies, de coutelas et de coupe-coupe, d’après le quotidien malgache, qui décrit une véritable scène de guerre. Le bilan communiqué aux forces de l’ordre fait état de 7 morts. Six bandits dont des femmes ont été tués, alors que dans les rangs des villageois, l’on déplore un mort et un blessé.

Cet affrontement meurtrier a éclaté près d’un mois après la fin du déploiement militaire dans le sud de la grande île. Classés zones rouges, les districts d’Amboasary-Sud, Betroka, Bekily et Midongy-du-sud sont condamnés à assurer leur propre sécurité, avec l’appui improbable des forces territoriales. C’est ce qui a conduit à la mise en place d’un système d’autodéfense villageoise.

« La première phase de l’opération (militaire) a touché à sa fin. Elle a entre autres permis d’initier la population à l’autodéfense villageoise », explique le général de brigade Iama Radafy, commandant de la circonscription inter-régionale de la gendarmerie à Toliara.

Selon l’officier de la gendarmerie, les vigiles déployés dans les villages seraient désormais en mesure de tenir tête aux voleurs de bœufs, voire d’assurer eux-mêmes la sécurité des personnes et de leurs biens, en cas d’attaque. « Ce tour de force des habitants de Mandoha est la preuve que les formations données ne sont pas sans résultat », se félicite-t-il.

L’Express de Madagascar précise que les forces de pacification devraient bientôt reprendre leur opération baptisée « Tandroka » ou « Cornes » dans le sud du pays.


N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar