Alerte Infos

84% des Malgaches frappés par la pauvreté

Mardi 15 Janvier 2013

84% des Malgaches frappés par la pauvreté
La Banque Mondiale prédit un avenir plus sombre pour Madagascar cette année, avec une baisse de 25% du pouvoir d’achat par ménage et 84% de la population frappés par la pauvreté contre 77% en 2010. (source : linfo.re)

Sur les 20 millions d’habitants recensés à Madagascar, 16.8 millions vivront dans la pauvreté cette année, selon les estimations de la Banque mondiale rapportées par Midi Madagascar. La scolarisation, la sécurité alimentaire et la santé de la population, notamment celle du sud du pays, sont les plus menacées. Dans les zones rurales, le taux d’analphabétisme va encore s’élever car la baisse de leur revenu pousse de nombreux parents à déscolariser leurs enfants.

Embourbée dans une crise politique sans fin, la Grande île verra encore augmenter son taux de chômage et d’inflation, ce qui fera chuter automatiquement le pouvoir d’achat des ménages, et ce jusqu’à 25%, estime l’institution. Les temps seront ainsi encore plus durs pour les ménages malgaches, et la Banque mondiale n’est pas la seule à le prédire.

Selon le Centre de recherches, d’études et d’appui à l’analyse économique à Madagascar (CREAM), la moitié des travailleurs ne touche que 50 000Ar (16.58 €) de revenu par mois actuellement dans le pays. A Antananarivo et Tuléar (sud), 4 ménages sur 10 gagnent 100 000Ar (33.16€) par mois et seulement 1 foyer sur 5 déclare gagner plus de 300 000Ar (99.47€) mensuellement, rajoute de son côté la Banque mondiale.

Toutes ces données, indiquent, selon cette dernière, que même si « les ménages urbains gagnent plus, consomment davantage et sont moins pauvres que ceux dans les campagnes, leur fragilité financière demeure ».

La crise qui frappe la Grande île depuis bientôt 4 ans a aggravé un peu plus sa situation économique. En effet, « de 2008 à 2012, le pourcentage de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté a augmenté de 10 points » à Madagascar, selon la même institution dans une note publiée en octobre dernier.

En 2010, 77% des Malgaches, soit 15.6 millions d’habitants, ont été affectés par la pauvreté alors que le pays possède une richesse minière très importante, une réalité que la presse locale ne manque pas de soulever incessamment. D’après elle, les fruits de la croissance tirée par ce secteur ne sont pas distribués d’une façon équitable.

Concernant toujours cette question de croissance, la loi de finances 2013 votée au niveau du parlement malgache prévoit une croissance de l’ordre de 2.8% mais les économistes locaux restent assez pessimistes par rapport à ce chiffre. A l’instar de Hery Ramiarison, professeur en économie, qui, lors d’un entretien accordé au quotidien local, Les Nouvelles, a jugé « trop optimiste » la vision du gouvernement local. Selon lui, trop d’incertitudes planent encore sur l’avenir politique de Madagascar, une situation qui est loin de rassurer les investisseurs internationaux.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar