Alerte Infos

85% des Malgaches n'ont pas accès aux infrastructures d'assainissement adéquates

Mercredi 21 Novembre 2012

85% des Malgaches n'ont pas accès aux infrastructures d'assainissement adéquates
85% des Malgaches n'ont pas accès aux infrastructures d'assainissement adéquates, a-t-on révélé lundi à l'occasion de la Journée mondiale des latrines. (source : french.cri.cn)

18% des populations malgaches partagent les mêmes infrastructures d'assainissement, 30% utilisent des latrines non améliorées et plus qu'un sur trois défèquent toujours à l'air libre.

Chaque année à Madagascar, en raison de ce faible accès des ménages à des installations sanitaires adéquates, 518 000 tonnes de matières fécales sont rejetées dans la nature. Or, ces déchets constituent une source importante de contamination et de maladies liées à l'eau, dont notamment les maladies diarrhéiques.

De plus, le manque d'infrastructures d'assainissement adéquates (latrines, toilettes) demeure l'une des principales causes de maladie et de décès chez les enfants.

18% des décès d'enfants de moins de cinq ans à Madagascar sont dus à la pneumonie alors que cette maladie ainsi que la diarrhée peuvent pourtant être largement évitées en améliorant les infrastructures d'eau, d'assainissement et d'hygiène.

L'UNICEF affirme pourtant qu'au vu des tendances de ces cinq dernières années, il est permis d'espérer que d'autres progrès plus considérables vont être accomplis dans la réduction du nombre de personnes qui pratiquent la défécation à Madagascar, avec la mise en place de l'Approche "Assainissement total piloté par les collectivités" mettant l'accent sur l'utilisation pérenne des installations sanitaires plutôt que sur la construction d' infrastructures.

Lu aussi sur le net : Les toilettes, un luxe pour 2,5 milliards d'humains "Journée mondiale des toilettes" >>"A Madagascar aussi le retard est grand. A peine 15 % de la population a accès à des toilettes hygiéniques. "En ville, chaque installation est partagée par trois ou quatre familles, à la campagne, c'est pire", témoigne Julien Gabert, du GRET, une association de professionnels du développement solidaire. Il y a beaucoup à faire pour équiper les écoles et freiner l'absentéisme scolaire ; aider aussi ceux qui vidangent les fosses à ne pas être montrés du doigt, eux qui sont condamnés à travailler la nuit pour ne pas être vus. Le GRET les aide à accéder à une meilleure reconnaissance sociale grâce à du matériel adéquat : pompes, charrettes..."

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/11/20/les-toilettes-un-luxe-pour-2-5-milliards-d-humains_1793089_3244.html

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar