Alerte Infos

A Madagascar, la tâche compliquée de la SADC

Lundi 13 Août 2012

Marius Fransman, le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères conduit la délégation de la SADC à Madagascar. AFP/ Aline Ranaivoscon
Marius Fransman, le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères conduit la délégation de la SADC à Madagascar. AFP/ Aline Ranaivoscon
La délégation de la SADC, la communauté de développement d'Afrique Australe, est arrivée à Madagascar. L'ambiance reflète celle des pourparlers aux Seychelles cette semaine c'est-à-dire le silence de la part des médiateurs. (source : pressafrik.com)

La mission officielle des médiateurs, conduite par le vice-ministre sud-africain des Affaires étrangères Marius Fransman, est de dresser un rapport de l'avancement de la feuille de route de sortie de crise, signée en mai 2007.

La troïka de la SADC est dans une position compliquée après l'échec des pourparlers entre l'ancien président Marc Ravalomanana et le président de la Transition Andry Rajoelina. Elle doit présenter un rapport sur l'avancement de sa médiation au prochain sommet de l'organisation d'Afrique australe les 17 et 18 août prochains à Maputo. Marius Fransman, accompagné pour l'occasion du ministre des Affaires étrangères seychellois Jean-Paul Adam, a entamé sa visite à Madagascar par une visite au Premier ministre Jean Omer Beriziky.

Deux heures d'entretien plus tard, devant la résidence du Premier ministre, les acteurs du jour défilent mais aucun ne souhaite faire de commentaire. Dans la soirée, le communiqué de la Primature rend compte de l'entretien : «Le chef du gouvernement a exhorté la Communauté internationale à travers la SADC à trouver la solution la plus idoine possible pour la tenue des élections dans la sérénité et pour qu'elles ne soient entachées d'aucune manipulation. (…) [pour la suite] Mr Marius Fransman a par ailleurs réitéré l’idée que ce sont les Malgaches eux-mêmes qui détiennent la solution à cette crise, et non la SADC. »

Aujourd'hui et jusqu'à ce soir, la SADC doit rencontrer, dans l'ordre, les partis signataires de la feuille de route, les représentants des Eglises, les partis hors de la feuille de route qui militent pour un dialogue « entre malgaches » la Communauté internationale,
le Conseil des anciens, et enfin le commandement militaire.

Le Conseil des anciens et les militaires sont réputés proches d'Andry Rajoelina. Marius Fransman, le chef de la troïka de la SADC, donnera sa conférence de presse officielle dimanche 12 août, avant de voir le président de la transition.

Source: RFI

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar