Alerte Infos

AYNA : "AVEC HÉRITAGE, JE VOULAIS VÉHICULER MA DOUBLE CULTURE"

Mardi 29 Avril 2014

Ayna a fait une entrée très remarquée sur la scène musicale. La chanteuse a collaboré avec Youssoupha sur le titre "On Se Connait", qui a connu un véritable succès. Ayna a sorti son premier EP "Héritage" avant de dévoiler dans le courant de l'année 2014 son premier album. Non Stop People est allée à la rencontre d'Ayna. Voici son interview exclusive.

La voix d’Ayna, vous l’avez déjà entendue notamment grâce au titre "On Se Connait" de Youssoupha. Artiste complète, Ayna baigne dans l’univers musical depuis son plus jeune âge. Son père est un grand musicien originaire de Madagascar. On apprend notamment dans sa biographie, écrite avec Olivier Cachin, à quel point elle est proche de lui. « On faisait beaucoup de reprises. J’ai grandi avec Mariah et Whitney ! C’est toute mon enfance, je n’écoutais que ça. Leur technique, leur émotion me faisaient rêver. En grandissant ça a été Destiny’s Child et Alicia Keys. Les chœurs du R&B américain, c’était ma passion ». Non Stop People est allée à la rencontre de cette jeune artiste pleine de talent.

Non Stop People : Qu’est-ce que tu voulais partager avec ta musique ?

Ayna : Le morceau Héritage a vraiment véhiculé ma double culture. Je suis française et malgache et je trouvais important de parler de ça. Assumer cette culture, surtout en France où ce n’est pas facile avec ce qui se passe. Je trouvais ça important d’évoquer ma culture.

NSP : Tu as été découverte par le grand public grâce à Youssoupha. Il apparait également sur ton EP. Tu n’as pas peur finalement d’être toujours un peu dans son ombre ?

A : Non parce que la rencontre avec Youssoupha s’est faite il y a un bout de temps, il y a 8 ou 9 ans. J’ai beaucoup évolué avec lui, ce n’était pas travaillé dans son ombre mais vraiment en collaboration avec lui. On a beaucoup travaillé sur scène, sur ses deux premiers albums et le dernier qui est en préparation. Du coup j’ai beaucoup appris, il était mon mentor. Donc être dans l’ombre non, parce que j’ai appris de lui. Et du coup on a eu un morceau à succès, "On se connait", qui m’a aidé à mieux me faire connaître mais ça reste de la collaboration. Et puis je ne fais pas du rap donc on est dans deux milieux différents.

NSP : Dans ta biographie écrite avec Olivier Cachin, tu expliques que Youssoupha t’a apporté énormément dans le travail. Tu étais débutante avant de le rencontrer…

A : Débutante oui mais pas dans la musique parce que je suis née dans une famille de musiciens. Mon père est un grand musicien à Madagascar et du coup depuis mon plus jeune âge je suis dedans. Mais professionnellement et en France, ça a pris un peu plus d’ampleur avec Youssoupha. C’est quelqu’un qui est très carré, surtout très perfectionniste comme on peut le voir sur scène, donc j’ai beaucoup appris avec lui.

NSP : Est-ce que tu comptes développer ta carrière à Madagascar ?

A : J’aimerais beaucoup ! Surtout qu’on a aussi pas mal de médias là-bas et qu’on est nombreux en France même si on ne nous voit pas beaucoup. Et puis la musique a une très grande place dans notre culture comme tous les pays africains.

NSP : Et ton père pourrait t’aider à développer ta carrière ?

A : Oui, mon père n’a jamais arrêté la musique. Il a continué en France et il a même créé un genre de musique nouveau qui est une association entre le jazz et la musique de Madagascar. On a travaillé ensemble précédemment et sur l’album aussi on va collaborer ensemble.

NSP : Tu parles souvent avec tes followers sur Twitter. C’est important de garder le contact avec eux ?

A : Je suis très active sur les réseaux sociaux. Je trouve ça important, ça permet de garder le lien et notamment sur Twitter. C’est beaucoup plus direct. Je suis plus sur Twitter que sur Facebook par exemple. Je suis aussi beaucoup sur Instagram. Tous les il faut que j’y aille et que je réponde aux gens. Bien sûr on ne peut pas répondre à tout le monde et c’est frustrant.

NSP : Est-ce que tu as eu des retours sur ton EP par Twitter ?

A : Oui oui j’ai eu des retours. L’EP était très attendu, parce qu’on l’avait annoncé. On avait lancé un premier titre qui s’appelle Comme moi. J’ai eu des bons retours. Je suis contente parce que le message que je voulais véhiculer dans le morceau a été compris et même par rapport au clip. C’est important d’avoir un retour. Les réseaux sociaux sont aussi faits pour ça. Moi j’incite les gens à me dire ce qu’ils en pensent même des critiques ça permet aussi d’avancer.

NSP : Tu as collaboré aussi avec Lino, sur le remix de "Comme moi". Tu es assez proche de scène rap française. Qu’est-ce qu’ils peuvent apporter à ta musique ?

A : En fait ce qu’ils ont en commun, Lino et Youssoupha, c’est vraiment l’écriture. C’est vrai que je suis assez proche du rap français mais je n’ai pas la prétention de connaître tout le monde et de tout connaître. Du coup, j’écoute du rap mais pas autant que ça. Je vais surtout m’accrocher à l’écriture. C’était le point commun entre Youssoupha et Lino qui en plus sont des pointures du rap.

NSP : Est-ce qu’il y a des scènes de prévues ?

A : D’abord il y a un album de prévu, et après il y aura une scène parisienne qui arrivera après.

NSP : L’album est prévu pour quand ?

A : Pour 2014, mais la date sera bientôt dévoilée. On a bien avancé mais on est encore dessus. Ce sera la suite de l’EP. Et la scène arrivera dans la foulée. On n’a pas de date encore mais c’est prévu. C’est quelque chose de très important dans notre label, on prône le fait de défendre notre musique sur scène.

NSP : Avec quel artiste tu rêverais de collaborer ?

A : Il y en a plein. D’abord je suis une grande fan de Beyoncé donc si elle m’entend, j’aimerais travailler avec elle. Sinon en artiste français j’aime beaucoup ce que fait Corneille.

NSP : Un dernier mot à ajouter ?

A : Je vous invite vraiment à découvrir l’EP. "Héritage" est un projet qui me définit très bien et il faudrait l’écouter pour découvrir ce que je fais, ce que je suis et puis je vous invite à écouter l’album par la suite…

(Source : http://www.non-stop-people.com/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar