Alerte Infos

Accident mortel à Madagascar : 5 morts et un véhicule calciné sur la RN 2

Mercredi 2 Mars 2016

Un chauffard a échappé de peu à une vindicte populaire dimanche après-midi à Moramanga, côte Est de Madagascar.

Après avoir fauché à mort un policier en exercice, l’homme a pris la fuite tuant sur son passage une femme enceinte et son enfant de 3 ans, puis deux autres hommes. Il aurait été sous l’emprise de la drogue.

Les habitants de Tangaina, village situé à Moramanga, ont été choqués et bouleversés par un terrible accident de voiture qui s’est produit dimanche après-midi le long de l’artère qui dessert la ville. Au volant d’un 4x4, un homme âgé d’une trentaine d’années roulait à tombeau ouvert. Le bilan est lourd : 5 personnes sont mortes et 4 autres blessées. Selon les informations relayées par L’Express de Madagascar, le chauffard ne s’est pas arrêté au barrage de contrôle routier.

Engagé dans un délit de fuite, il fauche volontairement le brigadier de police qui a tenté de l’arrêter au barrage, puis une femme enceinte et son fils de trois ans. Deux autres hommes à bicyclettes ont été également happés par le chauffard. Par miracle, les passagers ont eu plus de peur que de mal. Ils ont été légèrement blessés.

Dans sa course folle, le chauffard a perdu le contrôle de son véhicule et s’encastre dans un camion semi-remorque. Cette violente collision a endommagé la voiture tout-terrain, brisant complètement le moteur. Paniqué, l’homme s’est rendu volontairement aux policiers car la foule commençait à se rassembler sur les lieux de l’accident réclamant un lynchage à mort. La foule en furie a mis le feu au tout-terrain.

Aux dernières nouvelles, l’on apprend que ce véhicule a pris la fuite après un accident corporel à Andasibe avant l’accident de Moramanga. Par ailleurs, une source à la gendarmerie a indiqué que l’homme était sous l’emprise de la drogue. "Cinq personnes se trouvaient à bord du tout-terrain, à l’origine de cette hécatombe. Soumis à un interrogatoire, l’un de ses occupants a indiqué qu’ils auraient fait un court-arrêt à Andasibe. Avant de reprendre la route, celui qui a pris le volant se serait servi d’une certaine dose de cannabis", explique la source.

Un dispositif de défense de caserne a été mis en place et le chauffeur a été d’emblée transféré à la brigade de la gendarmerie. Les autorités dont le sénateur, les députés et le chef district, ont appelé au calme.

Source : LInfo.re

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar