Alerte Infos

« Ainga 30 – 50 » : pour la parité progressive

Mardi 8 Mars 2011

Mama Zena (Marie Zénaïde Ramampy Lechat), membre fondatrice du VMLF - Vondrona MiraLenta ho an’ny Fampandrosoana »...
Mama Zena (Marie Zénaïde Ramampy Lechat), membre fondatrice du VMLF - Vondrona MiraLenta ho an’ny Fampandrosoana »...
Que signifie « Ainga 30 – 50 » ? Il s’agit de renforcer la prise de décision par la gent féminine ! « Ainga 30 – 50 » ou « Mouvement 30 – 50 » fixe comme objectif que les femmes accèdent aux 30% des postes de décisions en 2012, puis à 50 % de ces fonctions dans une seconde phase (en 2015).

La parité de manière progressive, en quelque sorte. L’étude intitulée « Baromètre 2010- de la SADC sur le genre et le développement- Madagascar » présente de manière pertinente certains aspects de la représentativité et de la participation de la femme dans la gouvernance à Madagascar. Ainsi, avec 70 maires, les femmes malgaches occupent 4,5% des fonctions communales sur les 1 549 mairies que compte le pays. Quant aux conseillers municipaux, ce sont 6% des postes, soit 579 sur 9 608 élus que les femmes ont obtenu aux dernières élections municipales de 2007.
« Ainga 30 – 50 » a été fixé à partir d’études et d’analyses. En effet, il est apparu qu’en dessous de 30% des postes de décision, aucun changement en faveur des femmes ne peut être obtenu. A partir de ces 30%, le changement existe, mais sa portée demeure limitée. C’est pour cela que les 50% d’occupation des postes de décisions constituent l’objectif final. Ces mesures ne plaisent pas à tous, car des hommes voient – forcément !- leurs fonctions menacées par de sérieuses concurrentes. Effectivement, en termes de projets, les femmes sont beaucoup plus « pratico – pratiques » que les hommes. Par expérience, les électeurs ont pu noter qu’une femme – maire, qui connaît les préoccupations de la population, se concentrera davantage sur des questions telles que l’amélioration – ou la création – de marché, de dispensaire, d’école, tandis qu’un homme aura tendance à construire des bureaux, à renouveler le matériel, les véhicules, le mobilier de ces bureaux. Consciencieuse, la femme occupant un poste de décision paraît également moins corruptible, affirment les observateurs. Sans avoir toutes les qualités, la femme présente comme avantage certain, élue ou désignée, de connaître les problèmes que ses semblables rencontrent. Les élections (législatives et présidentielles) sont annoncées au mois de septembre 2011. Pour atteindre le quota de 30% en 2012, c’est le moment de s’engager ! Au sein des partis politiques, seuls ceux créés et dirigés par des femmes ont prévu un quota féminin significatif, ainsi qu’un programme en faveur des femmes. Citons entre autres le parti« Madagasikarantsika » d’Elia Ravelomanantsoa, et « Ampela Manao Politika » de Brigitte Rasamoelina. A l’occasion de cette journée internationale de la femme, le message de Mama Zena (Marie Zénaïde Ramampy Lechat), membre fondatrice du VMLF –Vondrona MiraLenta ho an’ny Fampandrosoana » est clair : « Que les femmes malgaches fassent preuve de sagesse et de détermination, les élections vont avoir lieu. En démontrant ces deux qualités, les femmes peuvent remporter la victoire ! »
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar