Alerte Infos

Air Madagascar veut sortir de la "liste noire" de l'union européenne

Mercredi 16 Avril 2014

Après le maintien d'Air Madagascar sur la "liste noire" de la commission de l'union européenne (UE) l'aviation civile malgache met en place plusieurs actions pour "renverser la situation" annonce lexpressmada.com ce mercredi 16 avril 2014. Ce jeudi 10 avril l'UE a décidé de maintenir Air Madagascar dans l'annexe B de sa "liste noire". La compagnie malgache continue donc de faire de restrictions d'exploitation et ne peut voler en Europe - et donc à La Réunion -, que sous certaines conditions strictes.

"Les problèmes de l’aviation civile sont connus, des actions seront entreprises pour les pallier". À croire ces propos du directeur général James Andrianalisoa, la décision du comité de l’Union européenne de maintenir la compagnie Air Madagascar dans l’annexe B de sa liste des compagnies autorisées à voler en Europe est justifiée" écrit lexpressmada.com.

La décision de l'UE "ne fait que confirmer les lacunes constatées au cours des audits successifs" dit encore le site d'information. "Pour la prochaine réunion qui se tiendra au mois de novembre, de nouveaux défis sont lancés. Ils reposent, entre autres, sur le renforcement des surveillances des compagnies présentes à Madagascar" poursuit lexpressmada.com. "Selon le comité de l’Union européenne, beaucoup de lacunes qui ont été mises en exergue par l’OACI (organisation de l'aviation civile internationale) lors des audits en 2008, 2012 et 2013 n’ont pas été résolues. De plus, le dernier audit de l’UE au mois de février a encore démontré l’existence d’irrégularités. Nous connaissons de ces problèmes, nous en apporterons des solutions", a noté James Andrianalisoa, ce mardi au cours d’une conférence de presse à Tsimbazaza.

"Un diagnostic a été fait, et un plan d’action a été élaboré. Le comité attend maintenant les résultats de la mise en œuvre de ce plan, avant de prendre une décision sur le retrait de la compagnie nationale de cette liste. L’évaluation de ces résultats sera faite à la prochaine réunion en novembre. Nous avons donc six mois pour mettre en place toutes les structures visant à améliorer la surveillance des compagnies aériennes", poursuit le directeur général cité par lexpressmada.com.

Former des techniciens et des pilotes

L’Aviation civile de Madagascar entend achever, dans quatre mois exactement, la recertification des compagnies présentes à Madagascar. Des retards ont également été observés sur ce point. La recertification devrait, en effet, se faire tous les trois ans, mais à cause des réformes entreprises par l’OACI qui ont rendu le système de contrôle plus rigoureux, l’ACM (aviation civile malgache) a dû former des techniciens pour le faire. Le délai accordé a été dépassé. Des rattrapages sont nécessaires. Toujours selon les informations de la direction générale de l’ACM citée par lexpressmada.com sur les onze compagnies présentes localement, seule Air Madagascar a été certifiée.


Outre la recertification des compagnies, le recrutement, la formation des techniciens et des pilotes s’avèrent être une nécessité pour l’ACM. "Si rien n’est fait dans ce domaine, nous allons avoir de grands problèmes de pénurie de techniciens de surveillance aérienne ou de maintenance, et de pilotes, d’ici trois ans. La réforme de l’ENEAM est de mise pour qu’elle puisse former des techniciens à Madagascar. Les compagnies qui atterrissent et décollent à Madagascar devront apporter leurs contributions par exemple, par le paiement des taxes professionnelles, comme c’est le cas dans différents pays", explique James Andrianalisoa toujours cité par .lexpressmada.com.

Pour rappel, la Commission européenne a mis à jour sa "liste noire" des compagnies aériennes, ce jeudi 10 avril. 296 compagnies sont concernées, dont 294 sont interdites de vol dans l'Union européenne. Dix autres compagnies font l'objet de restrictions d'exploitation et ne peuvent voler en Europe que sous certaines conditions strictes, dont Air Madagascar, qui demeure dans l'annexe B de l'aviation civile de l'UE.

(Source : http://www.ipreunion.com/ )
Vola Rasoamanana


1.Posté par Andri le 04/05/2014 20:16
Il va falloir que les policier à l'aéroport d'arrêter de demander de l'argent .notre aéroport est la seul que les voyageurs ont obliger de payer pour ne pas ouvrir les bagages

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar