Alerte Infos

Andry Rajoelina à Ambohitsorohitra : application sans condition de la feuille de route

Mercredi 15 Juin 2011

Andry Rajoelina a donc déclaré fermement l’application intégrale et sans condition de cette feuille de route...
Andry Rajoelina a donc déclaré fermement l’application intégrale et sans condition de cette feuille de route...
La déclaration d’Andry Rajoelina à Ambohitsorohitra a été sans ambigüité : l’ancien Président Didier Ratsiraka peut rentrer, ce qui n’est pas le cas de l’ancien Président Marc Ravalomanana.

Après avoir remercié la communauté internationale à travers la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe - pour ses efforts dans la médiation de la crise malgache, Andry Rajoelina a ainsi expliqué son point de vue.

C’est ainsi qu’il a confirmé l’application de la feuille de route paraphée par les huit entités politiques malgaches le 09 mars 2011. Il a de plus rappelé que cette feuille de route de la SADC prévoit qu’elle ne peut être amendée en aucune manière et qu’aucune partie prenante ne peut imposer un quelconque droit de veto à son application.

C’est ainsi qu’Andry Rajoelina a donc déclaré fermement l’application intégrale et sans condition de cette feuille de route.

Andry Rajoelina a ensuite relevé le point 16 de la déclaration de la SADC à Sandton du 12 juin dernier. Cette disposition, a noté le Président de la Transition, précise que la SADC exhorte la Haute Autorité de la Transition (HAT) à permettre le retour à Madagascar des exilés politiques malgaches.

Tout en signalant que cet exil a été volontairement effectué par ces gens, Andry Rajoelina a relevé que la SADC reconnaît explicitement, par cette requête, que c’est à la HAT de déterminer les modalités de retour d’exil de ces compatriotes.

La HAT, a-t-il précisé, comporte des institutions, à commencer par moi – même, en tant que Président, puis il y a le Congrès de la Transition (CT), le Conseil Supérieur de la Transition (CST). C’est donc à la HAT de déterminer si les conditions sont remplies pour que l’ancien Chef d’Etat Marc Ravalomanana revienne au pays.

Relevant donc qu’il n’y a pas de problème en ce qui concerne le retour de l’ancien Président Didier Ratsiraka, il a rappelé qu’il est écrit dans la feuille de route, et selon les lois internationales, que les crimes de sang ne sont pas amnistiables. Ainsi, au cas où Marc Ravalomanana revient à Madagascar, ce ne sera pas un simple retour sans conditions, car la justice l’attend.

L’intervention du Président de la Transition s’est terminée sur le rappel de la tenue des élections, en apportant un appui à la CENI - Commission Electorale Nationale Indépendante. Si la communauté internationale apporte son soutien, tant mieux, si ce n’est pas le cas, les élections libres, justes et crédibles seront la fierté des Malgaches et de Madagascar, a conclu Andry Rajoelina.

L’heure choisie pour ce point de presse, 17h à Madagascar, a permis au Président de la Haute Autorité de la Transition de recueillir l’avis des uns et des autres sur la déclaration du Sommet de la SADC à Sandton.

A noter que les forces armées malgaches, dirigées par le Général Ndriarijaona André, ont refusé catégoriquement le retour de Marc Ravalomanana pour l’instant, eu égard aux désordres et provocations causés par ces partisans. A suivre...
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar