Alerte Infos

Andry Rajoelina au Mozambique : "la candidature de Ravalomanana est impensable"

Jeudi 21 Avril 2011

Le Président mozambicain Emilio Guebuza, et la délégation malgache conduite Andry Rajoelina à Maputo...
Le Président mozambicain Emilio Guebuza, et la délégation malgache conduite Andry Rajoelina à Maputo...
Un entretien d’une heure a eu lieu entre le Président mozambicain Emilio Guebuza, et la délégation malgache conduite par le Président de la Transition Andry Rajoelina mardi à Maputo.

Après la Namibie , c’est donc sur le sol mozambicain que la mission malgache en Afrique de l’Est a pris fin.

A l’issue de cette rencontre, le Président de la Transition a tenu une conférence de presse durant laquelle il a évoqué le succès de ces entretiens. Questionné sur la candidature de Marc Ravalomanana aux élections à Madagascar, Andry Rajoelina a répondu que de par le monde, aucune personne ayant à sa charge des condamnations judiciaires n’a pu participer à quelque élection que ce soit.

Il a cité comme exemple la situation de Ben Ali ou de Hosni Moubarak, demandant à son tour si ces anciens Chefs d’Etat seraient admis à concourir en cas d’élections dans leur pays respectif.
Concernant le périple africain, Andry Rajoelina a rappelé les audiences réalisées ainsi que l’aval obtenu auprès des différents interlocuteurs.

Ainsi, avec le Président de la Namibie, Hifikepunye Pohamba (qui préside par ailleurs la SADC - Communauté de Développement de l’Afrique australe), la délégation malgache a exposé le déroulement des faits à Madagascar depuis mars 2009.

De plus, l’accord entre les deux parties est acquis concernant la feuille de route, la SADC ayant par ailleurs mené la médiation ayant permis la rédaction puis le paraphe de ce document pour la sortie de crise à Madagascar.

C’est donc fort du soutien de cette organisation régionale qu’Andry Rajoelina, accompagné par Raharinaivo Andrianantoandro dans sa mission, s’est ensuite entretenu avec le Président du Mozambique, Emilio Guebuza. Les propos ont été identiques concernant les faits de mars 2009 à aujoud’hui.

L’évolution de la situation a été soulignée par Andry Rajoelina, notamment avec l’adoption de la Constitution de la Quatrième République par référendum de novembre 2010. Les deux parties ont convenu de l’importance de la feuille de route, ainsi que de la tenue d’élections crédibles à Madagascar.

Andry Rajoelina a reçu le soutien effectif du Président mozambicain dans l’application de la feuille de route. Le Président de la Transition a réitéré son engagement ferme à mener à son terme la résolution de la crise à Madagascar.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar