Alerte Infos

Antananarivo : un père de famille tué dans une attaque à main armée

Vendredi 17 Avril 2015

Pour une somme de 100 000 Ariary ou près de 30 euros, des malfaiteurs armés de kalachnikov ont assassiné un quinquagénaire à Avaratr’Ankatso dans la capitale de la Grande Ile. Le fils de la victime a reçu une balle en pleine jambe.

L’attaque s’est déroulée dans la nuit de mercredi à jeudi lorsqu’une bande de six gangs équipés de kalachnikov est entrée par effraction dans le domicile de cette famille vivant à Avaratr’Ankatso à Antananarivo. Le chef de famille, un homme de 53 ans a été tué par balles tandis que son fils de 22 ans, tentant de tenir tête aux malfaiteurs a reçu une balle en pleine jambe. L’affaire est actuellement entre les mains de la police criminelle.

Le père de famille tué sur le coup

Entendant des bruits inquiétants, le père de famille était sorti de sa chambre pour s’assurer que tout allait bien. C’est alors qu’il s’est retrouvé face aux bandits déjà déployés à l’intérieur de la maison. L’un des malfaiteurs a aussitôt ouvert le feu sur le quinquagénaire. Une balle a transpercé son dos avant de ressortir par son ventre. Il a reçu une autre balle qui a traversé, son bras de part en part. La victime a été rapidement évacuée à l’hôpital d’Ampefiloha où il a succombé à ses blessures avant même que l’intervention chirurgicale n’ait eu lieu.

Près de 30 euros dérobés

La bande s’est ensuite dirigée vers la chambre de son épouse en braquant un Kalachnikov sur elle. Les bandits l’ont alors forcé à leur remettre tout l’argent liquide dont elle avait à disposition. Apeurée, la mère de famille a indiqué aux malfaiteurs ne pas garder d’argent chez elle mais furieux, ils ont menacé de la tuer. "Les brigands m’ont clamé que je devais leur donner ce qu’ils voulaient, si je ne voulais pas partager le sort de mon mari", a affirmé la mère de famille sur le récit du journal L’Express de Madagascar. La malheureuse, terrorisée, a fini par sortir 100 000 Ariary soit près de 30 euros, représentant des fonds réunis par les fidèles de leur église et conservés chez elle. Une fois le butin en poche, la bande gangs a pris la fuite.

Source : linfo.re
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar