Brèves Madagascar

Antsakabary : L’association Vovona Mampiray revendique la prise de responsabilité

Mercredi 15 Mars 2017

Arlette Ramaroson: présidente de l'Associatino Vovonana Malagasy
Arlette Ramaroson: présidente de l'Associatino Vovonana Malagasy
L’association Vovonana Mampiray a effectué une conférence de presse hier durant laquelle, l’association a précisé que l’État et le tribunal ont une grande part de responsabilité dans l’affaire d’Antsakabary .

Jusqu’à maintenant, les résultats de l’enquête concernant Antsakabary ne sont pas encore rendus publics selon cette association. Alors que ce qui s’est passé à Antsakabary montre le non-respect de droit de l’homme. Le tribunal et l’État ont une grande part de responsabilité dans cette situation. Selon toujours l’association, pour l’État, le président a l’obligation de descendre sur les lieux pour évaluer les aides dont les habitants sans foyers ont besoin. Pour le Tribunal, le procureur général devait déjà saisir l’affaire dès qu’elle est survenue. Mais jusqu’à maintenant, le tribunal ne s’est pas encore prononcé. Si le tribunal ne se saisit pas, il serait du devoir de la cour pénale internationale de saisir de cette affaire.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar