Alerte Infos

Association de soutien à Liana, d'origine malgache, et Christophe, emprisonnés à tort en République Dominicaine

Lundi 5 Novembre 2012

Association de soutien à Liana, d'origine malgache, et Christophe, emprisonnés à tort en République Dominicaine
Aujourd'hui 3 novembre 2012, Liana est toujours emprisonnée, et ce depuis 188 jours. (souce : lianaetchristophe.fr)

Historique

L’Oise Hebdo a consacré une pleine page à l’histoire de Liana et Christophe et une photo en couverture suite à un entretien avec Marie-Odile et Claude.

Les douaniers ont découvert 11 kilos de cocaïne dans leur bagage à main : Liana et Christophe Guillon incarcérés depuis 4 mois en République Dominicaine

« C’est la meilleure idée qu’on a jamais eue pour Liana et Christophe ». En prononçant ces paroles, Marie-Odile Guillon est à la fois sincère et ironique.
Sincère, car toute la famille s’était cotisée pour offrir au couple ce voyage de noces, et de rêve, en République Dominicaine.

Ironique, car le séjour a viré au cauchemar.

Depuis le 29 avril dernier, Liana et Christophe Guillon sont incarcérés à la prison Rafey de Santiago de los Caballeros, en pleine République Dominicaine. Ce jour-là, à l’aéroport, alors qu’ils s’apprêtaient à prendre le vol de retour, les douaniers ont trouvé dans leur bagage à main 11 kilos de cocaïne.
« Liana et Christophe ne sont pas des trafiquants. Ils ne sont pas fous. Ils étaient partis en plus avec leur bébé de 14 mois à l’époque », affirme Marie-Odile Guillon, la belle-soeur du couple. En ce cas, la seule explication qui s’impose est celle d’une substitution du bagage d’origine, qui contenait notamment les couches du bébé en vue des neuf heures d’avion, et son remplacement par un modèle identique mais bourré de drogue. Pour faire valoir leurs explications auprès d’un tribunal, encore faudrait-il qu’un juge fixe une audience. En attendant, les Guillon ont décidé de rompre le silence et de médiatiser cette affaire qui depuis quelques jours fait grand bruit à l’échelle nationale.

Liana et Christophe, c’est l’histoire à priori réussie d’une famille recomposée. Liana, d’origine malgache, une mère de quatre enfants, a rencontré Christophe. Ils ont eu leur bébé et se sont mariés en avril 2011, juste après. « Ce voyage pour leur anniversaire de mariage était le premier qu’ils faisaient avec le petit dernier. C’était un séjour organisé dont ils avaient choisi la destination », affirme Marie-Odile Guillon.

La République Dominicaine avait répondu à toutes leurs attentes. Ils avaient tant de choses formidables à raconter, à leur famille, à leurs collègues. Car le couple, qui aborde la quarantaine, a une vie très rangée. Lui est informaticien, elle, employée à la sécurité sociale, est en congé parental. On est bien loin du profil de trafiquants professionnels ou de personnes dans le besoin au point de faire « la mule ». Mais tout bascule ce 29 avril…

« Marie-Odile, donne-moi de quoi crever »

Le douanier, la valise, les sachets de cocaïne, le bébé arraché des bras de sa mère, les pleurs, les cris, le barrage des langues… Le cauchemar ne fait que commencer. Si le petit garçon, après avoir été ballotté durant une dizaine de jours d’un orphelinat à une crèche, a pu regagner le territoire français, pour les parents, les grilles de la prison sont depuis leur seul horizon. Après l’avocat commis d’office qui ne parlait pas français, la famille a trouvé pour Liana et Christophe un conseil francophone. Les proches du couple ont aussi fait le siège du ministère des Affaires étrangères, de l’ambassade et du consulat de France sur place.

En juin dernier, Marie-Odile et Claude Guillon sont partis 15 jours en République Dominicaine soutenir Liana et Christophe et tenter d’accélérer les démarches. Ils sont revenus abattus. « Liana a perdu 22 kilos et Christophe est en très mauvais état. Il est couvert d’abcès, liés au manque d’hygiène général dans ces geôles », estime Marie-Odile. « Donne-moi de quoi crever », avait supplié Christophe à sa belle-soeur qui est infirmière.

Depuis, c’est toujours l’attente d’une audience préliminaire. « Elle devrait avoir lieu sous peu. Ainsi, nous saurons enfin si le juge se prononce ou pas sur la poursuite de la procédure », explique Maître Desange-Navarre, le conseil en France du couple. Une situation insoutenable pour toute la famille vécues dans le silence, loin des médias. « Nous avions été priés d’être patients, d’avoir confiance. On nous avait dit de laisser faire la diplomatie. Et puis il y a les enfants de Liana et Christophe que nous voulions protéger », poursuit Marie-Odile. Mais depuis une dizaine de jours, les Guillon, las de tant d’inertie, ont décidé d’étaler cette affaire au grand jour. « Si personne ne bouge, Liana et Christophe vont au casse-pipe », affirme Marie-Odile.

Dans un coin du Val d’Oise, où vivaient heureux les parents, cinq enfants attendent leur retour. Si Liana et Christophe ne parviennent pas à être innocentés, ils risques de croupir en prison pendant plusieurs années encore.

Frederika Guillaume (...)

>>lire la suite >> http://lianaetchristophe.fr/category/medias/journaux/page/2/

>> Christophe, depuis a été relaxé. lire l'article : http://www.madaplus.fr/Le-combat-continue-pour-Liana-originaire-de-Madagascar-incarceree-en-Republique-Dominicaine_a5714.html.

http://lianaetchristophe.fr/category/medias/journaux/page/2/ http://lianaetchristophe.fr/category/medias/journaux/page/2/

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar