Brèves Madagascar

Blanchiment d’argent : Le SAMIFIN élargit son réseau

Jeudi 15 Septembre 2016

Lamina Bototsaradia : le numéro un du SAMIFIN
Lamina Bototsaradia : le numéro un du SAMIFIN
Des opérateurs à Madagascar font l’objet actuellement d’enquêtes pour blanchiment d’argent.

Après les noms, révélés durant l’affaire Panama Papers, il est évident que des opérateurs économiques à Madagascar ont de l’argent caché ailleurs. C’est justement dans ce cadre que le SAMIFIN, services de renseignement financier malgache, a ouvert une enquête pour traquer la fuite des capitaux, les devises non rapatriées, les financements terroristes,… Le SAMIFIN collabore avec d’autres services de renseignement internationaux pour mener à bien leurs tâches, à l’instar de TRACFIN et du FIU, le premier est français, et le second Mauricien.

Concernant le financement terroriste, Lamina Bototsaradia affirme, qu’un dossier est déjà entre les mains de la justice malgache.
Pascal Fanomezana RAZAFIMANDIMBY

Infos Diaspora | Brèves Madagascar