Alerte Infos

Bois de rose Malgache: La Banque Mondiale saisit l'affaire

Mercredi 30 Mai 2012

Bois de rose Malgache: La Banque Mondiale saisit l'affaire
Affaire bois de rose - Depuis les évènements de 2009, le bois de rose malgache n'a pas cessé de faire parler de lui. L'affaire de bois de rose saisi à Maurice au mois de juin 2011 refait surface dans l'île voisine. (source : afriquejet.com)

La Banque mondiale va apparemment mener une enquête. Jamais les bois de rose de Madagascar n'ont fait autant de bruit à Maurice. L'Express Maurice rapporte, en effet, dans son édition d'hier que la Banque mondiale a donné sa promesse au gouvernement mauricien de mener une enquête sur le transit à Maurice.

Celle-ci aura comme objectif d'identifier les autorités mauriciennes impliquées dans le trafic de bois de rose de la Grande îele via le port franc mauricien. La requête aurait été effectuée par le ministre des Finances mauricien, Xavier Luc Duval, auprès de la directrice de la Banque mondiale.

« Malgré cette garantie donnée par la Banque mondiale, on apprend que pour l'heure aucune équipe n'a encore été constituée pour le coup d'envoi de l'enquête. Les représentants de l'institution basés à Maurice expliquent qu'aucune information ne leur est parvenue à ce stade », rapporte, ainsi, le journal. Ces précisions auraient été apportées par un haut cadre de la Banque mondiale de Maurice.

Cette affaire de bois de rose saisi à Maurice remonte déjà au mois de juin 2011. Six conteneurs ont été saisis sur un bateau en partance pour Hong Kong.

Le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) a pris l'affaire en main et a demandé une collaboration avec la Commission indépendante contre la corruption (ICAC) de Maurice. Lamina Boto Tsaradia, directeur territorial du Bianco d'Analamanga à l'époque, avait dès lors déclaré (L'Express de Madagascar 30 aout 2011) que l'ICAC assurera la poursuite des enquêtes sur place.

Quant au Bianco, l'affaire a été remise entre les mains de la justice. « Les enquêteurs n'ont pas réussi à démasquer le propriétaire des six conteneurs saisis.

En fait, plusieurs obstacles ont été rencontrés limitant ainsi leur marge de manoeuvre », indique un responsable auprès du Bianco. Mais l'affaire a refait surface à Maurice après que Navin Ramgoolam, le Premier ministre mauricien, a laissé entendre la possession du Bianco d'une bande sonore impliquant un politicien mauricien.

Enquête suivie

Un fait qui a été démenti par un haut responsable du Bianco. Mais Maurice ne veut pas lâcher l'affaire. Outre le recours à la Banque mondiale, une équipe l'Anti-Drug and Anti-Smuggling Unit (Adsu) serait actuellement dans la Grande île.

Elle aurait entre autres comme mission « d'identifier le commanditaire de la cargaison des 174 tonnes de bois de rose ainsi que tous les intermédiaires », rapporte toujours L'Express Maurice.

Si tel est le cas, il y a une forte chance que les Malgaches connaitront enfin les gros poissons qui effectuent le trafic de bois de rose depuis des années. Des indiscrétions laissent entendre que le Bianco a déjà été sur la bonne piste lorsqu'il a mené cette enquête.

Par Judicalle Saraléa

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar