Alerte Infos

Bourses en Chine : Deux centaines d'étudiants malgaches à rapatrier

Samedi 3 Août 2013

Bourses en Chine : Deux centaines d'étudiants malgaches à rapatrier
Deux-cent-quarante-quatre étudiants sur les deux-cent-soixante-douze sont concernés par le rapatriement. Le sort de ceux en France est, également, en étude. (source : lexpressmada.com)

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique (Mesupres) ne cède pas. Hier, la commission interministérielle de bourse, composée du ministère du Mesupres, du ministère des Finances et du budget, ainsi que de la Commission nationale des bourses extérieures a présenté la liste des étudiants à rapatrier de Chine. Sans surprise, plus de la moitié des étudiants devront ren­trer au pays pour poursuivre leurs études après que l'État s'est déclaré incapable de payer leurs frais d'inscription, loyers, et leurs bourses d'un an.

Au total, ils sont deux-cent-quarante-quatre étudiants qui vont être rapatriés. Ce sont des étudiants redoublant ou triplant et dont la filière existe à Madagascar. « Sur les deux-cent-soixante-douze étudiants en Chine, seuls vingt-huit seront retenus. Deux sont dans la filière aéronautique, ce qui n'existe pas chez nous, et les vingt-six autres sont en niveau de doctorat », a déclaré Horace Gatien, secrétaire général du Mesupres.

Inscription gratuite

Selon lui, le ministère des Finances et du budget va assurer les frais de rapatriement dont la date sera décidée par le Conseil du gouvernement. Après avoir été rapatriés, le Mesupres promet à ces étudiants une inscription gratuite au sein des universités publiques. Rappelons que les arriérés des étudiants en Chine, en termes de frais d'inscription et de loyer, atteignent 1,4 milliard d'ariary. À cela s'ajoutent les bourses de douze mois dont le mois est de 1,397 millions d'ariary par étudiant.
Malgré son ultimatum au mois de juin, l'autorité chinoise aurait accordé, en juillet, un mois de visa aux étudiants malgaches dont la plupart se trouvent, désormais, en dehors des universités.

Les étudiants en Chine ne sont pas les seuls concernés de ce rapatriement. Ceux en France le sont aussi. La commission interministérielle de bourse a annoncé étudier leur cas de la même façon que les étudiants en Chine. Ils sont au nombre de deux-cent-quatre-vingt-dix étudiants en France qui n'ont pas également touché leur bourse depuis un an, mais survivent grâce à des petits boulots.

Michella Raharisoa
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar