Alerte Infos

Brian Currin affirme être "satisfait" à la Ceni-t

Vendredi 27 Décembre 2013

L’expert juridique de la mouvance Ravalomanana, Brian Currin, dépêché par Marc Ravalolmanana en personne, de l’Afrique du Sud, vient d’effectuer une visite au sein de la Ceni-t à Alarobia.

"Par rapport à ce qu’il a entendu, il a affirmé sa satisfaction en termes de procédures de traitement des informations au niveau de cette institution" a souligné Béatrice Atallah, présidente de la Ceni-t.

Brian Currin, accompagné de quelques noms connus dans cette mouvance comme Ravatomanga ou encore Razaka, a ainsi, visité les installations de la Cenit, ainsi que le logiciel qui traite les informations. Dans cette optique, Atallah a affirmé qu’il était effectivement difficile de réaliser des fraudes électorales, une fois que ces données sont transcrites dans le réseau informatique de l'entité.

Par la même occasion, cette présidente de la Ceni-t a exposé le traitement des anomalies qui devraient être jugées ultérieurement par la cour électorale spéciale (CES). Dans ce dessein, Brian Currin a trouvé que les anomalies existent vraiment et que lui, et dans la même foulée, la mouvance Ravalomanana, devraient donc se fier à cette CES.

Fano Rakotondrazaka, rapporteur et porte parole de la Ceni-t et non moins le représentant des journalistes au niveau de cette institution, a souligné notamment que "ces données sont effectivement difficile à falsifier, une fois entrées dans le réseau. Le seul moment possible de fraude serait au niveau du remplissage des procès-verbaux. Or, lors de ces remplissages, les délégués sont présents et assistent normalement jusqu’à la signature de ces PV."

Brian Currin a, par ailleurs, énuméré quelques problèmes au niveau des législatives, notamment à Antsirabe. Béatrice Atallah a signifié que ces PV d’Antsirabe ne sont pas encore à sa disposition mais qu’elle reste également très attentive face à cette situation.

Sinon, elle n’a pas manqué de signaler à cet homme de loi, de déposer ses requêtes au niveau de la CES afin que cette entité puisse se pencher dessus.
Rappelons que Brian Currin est un homme de loi sud-africain, juriste de formation et de renom international en termes de diplomatie, grâce à ses prouesses pour la résolution du conflit des pays Basques. Il est actuellement l’avocat en charge de régler les affaires en cours de Marc Ravalomanana et se tient ainsi comme son conseiller en matière de droits.

(Source : http://www.orange.mg/ )
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar