Alerte Infos

Cadenceur : un métier qui n'existe qu'à Madagascar ?

Vendredi 15 Avril 2011

Portant un gilet fluo vert jaune, sifflant en permanence, les cadenceurs rythment le temps d’arrêt des taxibe...
Portant un gilet fluo vert jaune, sifflant en permanence, les cadenceurs rythment le temps d’arrêt des taxibe...
Les passants, automobilistes et passagers de bus les aperçoivent tous les jours aux arrêts de bus.

Cadenceur : un métier qui n'existe qu'à Madagascar ?
Portant un gilet fluo vert jaune, sifflant en permanence, les cadenceurs rythment le temps d’arrêt des taxibe et veillent à fluidifier la circulation automobile dans la Commune Urbaine d’Antananarivo. Ces jeunes gens ont pris leurs fonctions en septembre 2010, après avoir suivi une première formation auprès de l’Institut des Métiers de la Ville (IMV), sis à Tsimbazaza.

Le Président de l’Union des Coopératives de Transports Urbains (UCTU), Rabarison Alphonse, a relevé que ce métier de cadenceur est une nouveauté, un métier qui n’existe nulle part au monde mais qui a été spécifiquement créé pour la Capitale.

Les cadenceurs sont placés aux arrêts de bus intermédiaires afin d’éviter que les taxibe ne s’y attardent plus de temps que nécessaire. Certains chauffeurs, auparavant, en effet, restaient longuement à des arrêts durant les heures creuses, afin d’attendre d’éventuels clients. Les cadenceurs se chargent d’éviter ce genre de stationnement prolongé, car cela favorise les embouteillages de la circulation.

70 cadenceurs ont effectué une seconde formation mercredi à l’IMV, afin d’améliorer leur compétence. Il est à noter que les cadenceurs effectuent un rapport quotidien de leur journée de travail. Ils relèvent ainsi les fautes commises par les chauffeurs, le non-respect de la circulation par ces derniers, et consignent ces points.

Les récidives sont ainsi pointées, et les conducteurs contrevenants font l’objet d’avertissement, puis de sanctions, prononcées par le Conseil de Discipline (CODIS) en cas d’indiscipline confirmée.

L’IMV a consacré des séances de formation à près de 320 conducteurs de bus depuis 6 mois, ceux-ci devraient donc progressivement se conformer à la loi. Actuellement, on note fréquemment des policiers établissant des PV à l’encontre de contrevenants.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar