Alerte Infos

Carte de presse : journalistes « on line » ignorés par la loi malgache

Mercredi 27 Avril 2011

Rahajason Harry Laurent, Ministre de la Communication...
Rahajason Harry Laurent, Ministre de la Communication...
Cela était prévisible, Madagascar se trouve dans un vide juridique concernant la presse on line.

Aucune disposition des textes en vigueur sur la profession de journalistes, en effet, ne mentionne la presse on line. Cela pourrait mettre « sur la touche » les journalistes on line durant l’attribution de la carte professionnelle, action censée « assainir la profession », selon les termes du Ministre de la Communication, Rahajason Harry Laurent (voir notre édition du 18 avril 2011 « Journalistes à Madagascar : dépôt de dossier ce jour pour la CIP »).

La question pourrait dissimuler un aspect politique, selon nos collègues du Courrier de Madagascar dans son édition d’hier. La « force de frappe » de Marc Ravalomanana en effet, dans sa diffusion d’information à travers le monde, s’appuie sur le réseau Internet et les publications en ligne de l’ancien Chef d’Etat.

La question que soulève le Courrier de Madagascar se rapporte à l’attribution de la carte de presse. En se basant sur la loi n° 90 -031 du 12 décembre 1990 sur la Communication, le Ministère de la Communication ne reconnaîtrait que la presse écrite, la radio et la télévision, selon le quotidien.

Il s’avère pourtant que nombre de supports papier ont opté pour une version en ligne, pour ne citer que La Gazette de la Grande Ile, L’Express de Madagascar, Midi Madagasikara, Madagascar Tribune, Les Nouvelles, Taratra, Le Courrier de Madagascar, etc. En fait, il est difficile aujourd’hui d’imaginer une publication de presse version papier qui n’ait pas son pendant sous format web.

Depuis l’accès de Madagascar à Internet en 1996, différents opérateurs fournissent ce service au public. Bien que le haut débit demeure encore un mythe, le développement des cybercafés dans le pays, en particulier dans la Capitale, indique l’essor du secteur.

Aujourd’hui, le Ministère des Postes, Télécommunications et Technologies de l’Information a été instauré depuis l’existence de la Transition à Madagascar. Mais quelle est la réglementation concernant les médias en ligne (ou on line) ?

Depuis 1996, rien n’aurait été entrepris concernant la législation sur la profession de journaliste de site web ? Si les inquiétudes du Courrier de Madagascar se vérifient, la profession de journaliste risque de tourner au ridicule : l’utilisation d’Internet comme support média est déjà dans les mœurs depuis plus d’une décennie, et à l’approche de la journée de la liberté de la presse, célébrée le 3 mai, à Madagascar, les médias en ligne vont passer pour des hors la loi ? !
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar