Brèves Madagascar

Catastrophes naturelles: les prix des PPN flambent

Vendredi 10 Mars 2017

Catastrophes naturelles: les prix des PPN flambent
Est-ce que c’est typique dans les pays pauvres ou c’est seulement à Madagascar que des opportunistes sévissent lors des catastrophes naturelles.

Ce n’est pas la première fois que cela a été remarqué, mais à chaque passage d’un cyclone, on ignore pourquoi, mais les prix des produits de première nécessité se gonflent d’heure en heure. Durant la traversée d’Enawo à Antananarivo, la population a reçu comme instruction de rester chez eux. Mais pour cela, il faut faire des provisions. C’est à ce moment-là que les épiciers augmentent le prix. Ce sont surtout les bâtons de bougies, les riz, les sucres…. qui ont subi cette hausse des prix. Si la veille du cyclone, le kilo du riz s’achetait à raison de 1700 Ar, le même riz est vendu à 2000 Ar le lendemain. Les entités qui œuvrent dans la protection des droits des consommateurs devraient intervenir pour éviter que cela se reproduise.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar