Alerte Infos

Cérémonie d’Iavoloha : la Quatrième république officialisée !

Lundi 13 Décembre 2010

Cérémonie d’Iavoloha : la Quatrième république officialisée !

L’assistance venue nombreuse, les rituels solennels, le cadre feutré du Palais d’Etat d’Iavoloha, la presse mise en place avec ses appareils photos, caméras, micros… La proclamation de la Quatrième République de Madagascar s’est déroulée avec faste et humilité. Faste, parce que ce fut une cérémonie solennelle, et émouvante. Humilité car personne ne s’est arrogé l’honneur de cet événement. Bien que la laïcité de l’Etat soit inscrite dans la Constitution, le peuple malgache est croyant, et pratiquant. Aussi la cérémonie officielle a-t-elle été précédée d’une messe pour laquelle Madagascar et les Malgaches demeurent sous la protection de Dieu. Le « tso-drano » (bénédiction) de la fin de la messe a réitéré l’action de la Trinité divine pour la protection de Madagascar, « iray tsy mivaky » (uni, indivisible). Le cantique « Zanahary ô ! » a terminé la partie religieuse de la cérémonie. Ce fut ensuite la partie officielle, débutée par Haja Resampa, Secrétaire Général de la Présidence de la Haute Autorité de la Transition. Ce dernier a lu le décret n° 2010-994 en date du 11 décembre 2010 consacrant la Quatrième république, et qui fait référence aux résultats officiels proclamés par la Haute Cour Constitutionnelle le 06 décembre dernier. La signature de ce document par Andry Rajoelina a été suivi d’une brève déclaration selon laquelle la Quatrième république est née, suivant l’article 164 de la Constitution. L’hymne national a été entonné par l’assistance et les officiels, puis le Président Andry Rajoelina a effectué un bref discours s’adressant à tous les Malgaches. Le Chef de l’Etat a rendu grâce à Dieu pour Sa protection de Madagascar. C’est en effet par Sa miséricorde et Sa bénédiction que le pays accède aujourd’hui à cette cérémonie. De plus Andry Rajoelina a remercié tous les Malgaches sans distinction pour leur patriotisme, pour avoir montré leur détermination à décider de leur avenir par eux-mêmes – et non sous la pression de forces de l’étranger. Il a rappelé que le chemin était difficile, mais que chacun doit garder confiance en l’avenir. Les festivités se sont poursuivies au Palais de Manjakamiadana ensuite. (voir article par ailleurs)
Ginette Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar