Alerte Infos

Changement climatique : Madagascar à la 3ème place mondiale

Vendredi 25 Mars 2011

Cette semaine est riche en célébrations de journées mondiales ! Depuis lundi, nous enchaînons celle des forêts, de l’eau, de la météo, de la lutte contre la tuberculose, etc.

Concernant la Journée Internationale de la Météorologie (OMM), celle – ci coïncide avec la date de la création de l’Organisation Météorologique Mondiale, fêtée le 23 mars. L’organisation a eu 61 ans cette année. Ce fut l’occasion pour le Ministre des Travaux Publics et de la Météorologie, Eric Razafimandimby, de présenter les enjeux du changement climatique dans le monde en général et à Madagascar en particulier. Ainsi, Madagascar fait partie des trois premiers pays où l’impact du changement climatique a des conséquences lourdes.

En effet, il apparaît que les effets de ce changement, caractérisé par la sécheresse et le décalage des saisons, sont fortement ressentis dans notre île depuis l’année dernière. L’agriculture, ainsi que les activités économiques qui en découlent, sont affectées par ces effets du changement climatique. Le calendrier cultural a été modifié de fait à cause de cette canicule, des activités programmées habituellement en octobre – novembre dans les travaux des champs n’ont pu s’effectuer que maintenant, entre février et mars. Cela aura des conséquences évidentes sur les récoltes. Le Ministre a par ailleurs souligné les dangers de l’érosion marine, dû à l’augmentation du volume de l’océan. Lorsque la mer envahit les côtes, cela détériore la nature des sols et de l’eau. Il a noté que la Direction Générale de la Météo Malagasy procède à de nombreuses recherches sur ces impacts, de manière à en réduire les effets sur la santé, sur l’agriculture et dans bien des domaines. Des régions ont déjà été étudiées telles que la Sofia et l’Atsimo Andrefana. D’autres régions, comme l’Alaotra Mangoro, Analanjirôfo, feront l’objet d’études similaires, afin de prévoir les mesures adaptées localement pour réduire les effets du changement climatique. Dans un premier temps, la stratégie globale consiste à accroître les surfaces des aires protégées, à étudier des infrastructures adaptées, à revisiter le calendrier agraire, etc.

Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar