Alerte Infos

Charles Andrianasoavina : aveux à contre-courant

Vendredi 7 Janvier 2011

Lieutenant-Colonel Charles Andrianasoavina
Lieutenant-Colonel Charles Andrianasoavina
S’il y a eu un officier de l’Armée souvent médiatisé à Madagascar (et dans le monde via Internet !), sans faire partie des membres du Gouvernement, il convient de citer le Lieutenant-Colonel Charles Andrianasoavina.

Apparemment à l’aise devant les caméras ou les micros des reporters, le bouillant « Colonel Charles » a choqué et continue de choquer. Les images prises à Antanimena un certain mardi après-midi, le 17 mars 2009 ont fait hurler d’indignation bon nombre d’internautes et de téléspectateurs. Bien entendu, le film de l’arrestation de Manandafy Rakotonirina au Carlton le 30 avril de la même année a soulevé le même tollé. Enfin, sa déclaration du 17 novembre 2010 annonçant la prise de pouvoir par le « comité militaire » de la Base Aéronavale d’Ivato (BANI) a été la dernière intervention médiatique du Lieutenant-Colonel en tenue militaire. Actuellement inculpé de coup d’Etat, il fait partie des prisonniers et l’enquête se poursuit. Que le « Colonel Charles » soit brutal, il l’a reconnu maintes fois, durant les interviews qu’il a accordé. Sa disgrâce a commencé au sein des Forces d’Intervention Spéciales (FIS) qu’il dirigeait avec le Lieutenant – Colonel Lylison. Ce dernier occupe seul les fonctions de responsable de ce corps d’élite depuis le second semestre 2010. Curieusement, le « Colonel Charles » n’avait jamais évoqué de coup d’Etat en parlant de ses actions en 2009 pour porter Andry Rajoelina au pouvoir. Il évoquait le patriotisme, l’indispensable fin de la dictature exercée par Marc Ravalomanana, etc. Aujourd’hui, cet officier éclabousse l’Armée en s’adressant aux médias durant son procès, exprimant de tout cœur qu’il a réalisé un coup d’Etat en 2009, le 08 mars, lorsqu’il a incité les frères d’armes du CAPSAT à ne plus obéir aux ordres des partisans de Marc Ravalomanana. Le Chef d’Etat-Major de l’Armée Malgache (CEMGAM) à l’époque avait eu beaucoup de difficultés à gérer la situation qui s’est généralisée auprès des autres casernes de la ville. En parlant de coup d’Etat du 08 mars 2009, le « Colonel Charles » a ajouté que de l’argent a circulé, beaucoup d’argent, en provenance d’une personnalité de la HAT au pouvoir actuellement, et d’un étranger. Lui-même a reçu 100 millions (on ne sait s’il s’agit d’Ar ou de FMG). Cette information, si elle est vraie, loin de lui donner de l’éclat, ternit à la fois, et le Colonel et l’Armée. Le triste cas des affrontements à la Gendarmerie de Fort- Duchesne, le 20 mai 2010, toujours dans un corps d’élite (les Forces d’Intervention de la Gendarmerie Nationale - FIGN) pour une affaire de 250millions Ar revient à l’esprit, et déçoit énormément le simple citoyen. En effet, on clame sans cesse que l’Armée constitue le dernier rempart de la République et de l’Etat, mais au fond, la corruption et le pouvoir de l’argent y règnent autant qu’ailleurs.
G. Ravelomanantsoa

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar