Alerte Infos

Citadelle de Besançon : Direction Madagascar

Jeudi 16 Avril 2015

Dans le cadre de la protection des lémuriens, la Citadelle de Besançon a été choisie pour faire partie du groupe d’experts mobilisés pour mener des recherches in situ.

LA CITADELLE DE BESANÇON possède un jardin zoologique connu internationalement pour la qualité de ses installations et la rigueur de ses soigneurs.

Le zoo a été sélectionné pour faire partie de la mission qui réunissait un groupe d’experts européens en matière d’élevage de lémuriens. Carole Jousset, soigneuse, et Mélanie Berthet, vétérinaire, ont travaillé sur le projet. Celui-ci est à l’initiative du gouvernement malgache qui a lancé un appel à l’aide quant à la situation des lémuriens. Demandeur de connaissances et de solutions, c’est tout naturellement que les parcs européens ont répondu à Madagascar.

Pourquoi Besançon plutôt qu’une autre ville ? « Nous mettons un point d’honneur à l’observation quotidienne de nos animaux. De plus, leur alimentation n’est pas générale mais bien distribuée et calculée au cas par cas. C’est sûrement pour notre rigueur que nous avons été choisis. Le suivi des animaux est également très précis, et les exigences sanitaires strictes », expliquent les deux passionnées.

Leur mission avait pour objectifs de « rencontrer les parcs zoologiques malgaches, d’échanger, de partager notre savoir et de rencontrer des acteurs locaux, des villageois, des scientifiques, et d’autres soigneurs pour s’imprégner de la situation sur le terrain ». L’équipe partie sur place a également mené un combat de sensibilisation auprès des populations, des enfants etc.

« Vérifier que les fonds récoltés étaient utilisés à bon escient »

« Les Européens ne peuvent pas débarquer et imposer leurs façons de faire. À Madagascar, les populations sont pauvres. Elles pensent avant tout à trouver de quoi se nourrir, ce qui est difficile. Si nous ne leur faisons par comprendre leur intérêt à sauver les lémuriens, ils ne le feront pas ». Sur place, les soigneurs ont recensé, étudié, et déplacé (si besoin) les lémuriens menacés. De plus, aller sur le terrain leur a permis de vérifier que les fonds récoltés étaient utilisés à bon escient. « Du concret, c’est ce qu’il nous faut. L’argent va d’un point A, nous, à un point B, un site à Madagascar. Et on en voit les effets positifs. Cela rassure également les donateurs ».

Source : estrepublicain.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar