Alerte Infos

Claudio, le footbaleur d'origine malgache parle d'"un miracle"

Mercredi 19 Septembre 2012

Stade Déjérine (Pris XXe), Dimanche. Cinq jours seulement après avoir repris l’entraînement collectif, le néo-Parisien Claudio (ici entre Hamary Traoré et Anthony Portejoie, à droite) réintègre le groupe ce soir pour le derby face au Red Star. (LP/Cédic Lecocq.)
Stade Déjérine (Pris XXe), Dimanche. Cinq jours seulement après avoir repris l’entraînement collectif, le néo-Parisien Claudio (ici entre Hamary Traoré et Anthony Portejoie, à droite) réintègre le groupe ce soir pour le derby face au Red Star. (LP/Cédic Lecocq.)
Catholique pratiquant, Claudio Ramiadamanana avoue avoir prié « pour que son opération se passe bien mais jamais pour un tel retournement de situation C’est un miracle, grâce à Dieu… » (source : leparisien.fr)

Flash-back. Touché au genou gauche le 18 août à Fréjus (1-1), le petit attaquant malgache (23 ans) passe une IRM (image à résonance magnétique) quatre jours plus tard qui révèle une rupture des ligaments croisés. Déjà victime d’une blessure similaire il y a deux ans à Orléans (National), Claudio se prépare alors à une longue indisponibilité de six mois. « J’avais prévu de me faire opérer puis de rentrer à Madagascar pour me changer les idées », explique-t-il. Les jours suivant ce premier diagnostic, il ne ressent pourtant pas de fortes douleurs. « Ça n’avait rien à voir avec ma première blessure à l’autre genou », reconnaît l’intéressé.

Le 30 août, il va donc consulter le médecin du club, de retour de vacances. « Il m’a dit qu’il voyait mon ligament flou mais qu’il n’avait pas l’impression qu’il était cassé », raconte Claudio. Son dossier est alors repris et examiné par un collège de cinq médecins. « On a eu un gros doute, il y avait une discordance entre l’imagerie et l’avis clinique, ce qui peut parfois arriver », indique l’un de ces médecins. L’ex-attaquant de Romorantin (CFA) passe alors des examens plus poussé appelés Télos (mesure radiologique du tiroir).

Parallèlement, le Malgache reprend une préparation physique progressive. « J’ai fait de la kiné, travaillé avec Laurent Raynal (NDLR : préparateur physique du PFC) et mon genou tenait toujours, poursuit Claudio. Les médecins m’ont donc dit qu’ils ne jugeaient pas l’opération nécessaire. Mais pour me tranquilliser, ils m’ont envoyé voir un autre chirurgien. » Ce praticien indépendant confirme leur avis. Lundi dernier, Claudio a donc repris l’entraînement. « On a pris toutes les précautions possibles, s’il y avait un demi-doute, on ne l’aurait pas fait reprendre », précise encore l’un des médecins ayant eu accès à son dossier. Il semblerait que le joueur traînerait une vieille blessure mais qui ne l’empêcherait pas de jouer.

« Quand j’avais 17 ans, mon genou avait gonflé et je ne pouvais pas marcher, se souvient-il encore. Mais à Madagascar, il n’y a pas d’IRM, ni beaucoup de chirurgiens. Je m’étais soigné avec les massages d’un vieux monsieur. Chez nous, on ne les appelle pas des marabouts mais ils sont très répandus. »

S’il a « encore quelques appréhensions », Claudio est heureux de retrouver ses coéquipiers. « Ils ont besoin de moi et moi d’eux », conclut celui qui avait inscrit un but et délivré une passe décisive en 3 matchs avant sa blessure…

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar