Alerte Infos

Commune Urbaine d’Antananarivo : vols des dalles sur les canaux

Mercredi 16 Mars 2011

La Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) ainsi que le SAMVA (Service Autonome de Maintenance de la Ville d’Antananarivo) collaborent littéralement de jour comme de nuit afin de maintenir la salubrité des quartiers de la Capitale.
Curage d'un canal par les employés de la CUA...
Curage d'un canal par les employés de la CUA...

Cela commence avec le balayage des rues et le curage des canalisations obstruées en passant par le ramassage quotidien des ordures ménagères. Ces activités ne constituent cependant qu’un aspect de la gestion de la Ville des Mille, le contrôle des constructions illicites, l’installation des marchands dans les marchés réguliers, la circulation routière, et bien d’autres mesures occupent les journées des responsables de la Municipalité. La sécurité, par exemple. Il est apparu récemment que des vandales s’emparent des dalles de ciment recouvrant les canalisations dans les quartiers. Cela présente un danger sur bien des aspects : en effet, une fois découverts, les canaux sont exposés à toutes sortes de détritus, et risquent d’être rapidement obstrués.

Cela engendrerait des débordements en cas de pluie, et l’on peut imaginer aisément les inconvénients ainsi que l’insalubrité que tout cela entraîne. De plus, tout piéton passant à proximité des canaux non recouverts s’expose à y tomber, de même que les véhicules circulant en ces lieux. Enfin, le coût de ces dalles revient à 50 000 Ar l’unité, selon les informations de Niry Rasamoelimihamina, Directeur Général du SAMVA. « Le vol de ces dalles constitue un véritable acte de vandalisme et un danger public, indique le DG du SAMVA. En plus, il faut trois semaines pour en confectionner, ce qui représente du temps et de l’argent perdu à chaque larcin ». Des voleurs ont déjà été pris sur le fait lors de leurs vols de dalles, mais il semble, jusqu’à preuve du contraire, que ces actes malfaisants s’inscrivent dans une action concertée. Plusieurs quartiers sont en effet touchés, et cela rappelle le vol de câble dont est victime la JIRAMA, compagnie nationale d’eau et d’électricité.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar