Infos Diaspora

Conférence sur le climat des affaires à Madagascar avec le directeur de l'IEP David Rajaon initiée par Asmf ce 20 mai 2016

Dimanche 22 Mai 2016

Conférence sur le climat des affaires à Madagascar avec le directeur de l'IEP David Rajaon initiée par Asmf ce 20 mai 2016
Le directeur de l'IEP de Madagascar, Institut d'Etudes Politiques, David Rajaon a donné une conférence à Paris, sur le climat des affaires à Madagascar.

A jeune génération, autre méthode.
C'est dans le cadre d'un afterwork dans le quartier des Halles qu'a eu lieu la conférence de David Rajaon, Directeur de l'IEP, organisée par le jeune bureau de l'Asmf.

L'orateur a partagé sa vision des opportunités d'affaires et ses limites à Madagascar, après avoir balayé les facteurs qui freinaient le développement.

La recherche de l'identité, l'absence de vrai leader, la captation des richesses par une minorité, l'absence de conscience collective, tous ces facteurs contribuent à la stagnation du pays et empêchent son développement entre autres.



Conférence sur le climat des affaires à Madagascar avec le directeur de l'IEP David Rajaon initiée par Asmf ce 20 mai 2016
Plusieurs paliers permettraient de se réapproprier l'espace public, la politique publique vers l'action publique.

Le premier palier est la nécessité d'appréhender une conscience collective qui peut se faire par le biais de l'éducation civique et politique.

Une fois cette conscience collective assimilée, le deuxième palier est la co-construction, construire ensemble. Tous les citoyens malgaches sans distinction d'origine, s'attellent à la tâche de vouloir se rassembler pour construire, mettre en place des projets d'investissement.

C'est à ces conditions qu'on pourra parler de co-développement qui profitera à l'ensemble du peuple malgache.

Monsieur David Rajaon a fait un état des lieux des opportunités d'affaires à Madagascar, entre autres le code des investissement assez libéral, la CAM, cour d'arbitrage neutre, qui permettrait de sécuriser les investissements, et de leurs limites respectives.

Toutefois, le cadre légal risque de changer avec les modifications du code minier, du code maritime, du code des impôts, du code foncier....

De même les ZES, zones économiques spéciales, et ZF, zones franches, revues et corrigées représentent des opportunités tempérées par l'instabilité politique et le problème de la continuité de l'Etat.

Le recours au PPP, Partenariat Privé Public, est fragilisé par la corruption et les trafics illicites.

Les Centres de Gestion agréés ont encore du mal à s'imposer lorsqu'on sait qu'il est délicat de confier la gestion de son affaire à des tiers.

L'harmonisation du contrôle fiscal se heurte au manque de qualification des cadres.

Ainsi, monsieur David Rajaon a éclairé le public présent sur le climat des affaires à Madagascar.
Tout investissement présente des risques. Mais on ne peut réussir sans prendre de risque. Et il n'y a pas de meilleur moment qu'actuellement pour saisir les opportunités d'affaires, dixit Monsieur David Rajaon.

Plusieurs jeunes ont fait le déplacement pour assister à la conférence, participer aux échanges qui ont suivi, et voir dans quelle mesure ils peuvent s'impliquer dans le développement de Madagascar.

On ne peut que saluer l'initiative du jeune bureau de l'Asmf , anciens de Saint Michel, de s'impliquer et de chercher à fédérer toutes les générations pour le développement du pays.

Crédit photos Asmf

Lala Haingo Rajaoarisoa

Infos Diaspora | Brèves Madagascar