Alerte Infos

Construction de Bao Lai : faux problème du MATD ?

Samedi 27 Novembre 2010

Depuis quelques jours, les habitants d’Antananarivo n’ont de cesse de discuter et d’analyser le « dossier » Bao Lai, pomme de discorde entre le Ministère de l’Aménagement du Territoire et de la Décentralisation (MATD) d’une part et la Commune Urbaine d’Antananarivo (CUA) d’autre part. (voir nos éditions précédentes) Passé l’étonnement, les questions se sont bousculées : pourquoi donc le MATD a porté l’affaire devant le Bianco –Bureau indépendant anti-corruption ? En quoi le fait, pour la CUA, d’accorder une autorisation de surélévation de deux étages constitue un acte soupçonnable de corruption ? L’incompréhension et l’indignation ont vite fait place à la stupeur. D’aucuns apportent une lecture politique à cette plainte du Ministère auprès du Bianco, le Ministre Hajo Andrianainarivelo et son staff sont pointés du doigt par les tananariviens. Les chroniqueurs politiques quant à eux, ne se lassent de rappeler l’histoire récente des déboires du Maire Andry Rajoelina, perpétrés par les zélateurs de l’ancien Président Marc Ravalomanana. Ce dernier avait pourtant subi des vexations et blocages similaires lorsqu’il était lui-même Maire sous le régime de l’Amiral Ratsiraka. Décidément, les pratiques politiques ne changeront donc jamais ? L’actuel Président de la Délégation Spéciale (PDS), Edgard Razafindravahy, fait preuve de pugnacité et d’efficacité dans la gestion de la Capitale, et certains craignent donc qu’il leur porte ombrage ? Par ailleurs, la société Bao Lai, qui construit à Soarano l’immeuble source de litige, ayant offert l’écran géant au stade de Mahamasina, se présente donc comme un partenaire apprécié de l’Etat malgache. Quel intérêt aurait éventuellement cette entreprise à corrompre la Commune Urbaine d’Antananarivo ? En somme, le Bianco est saisi pour une autorisation accordée par la CUA, laquelle autorisation devrait relever du Ministère, selon le MATD. Voilà qui dépasse effectivement l’entendement en matière de gestion publique, puisqu’il existe des instances administratives pour régler les différends administratifs. L’absence de réponse de la CUA à une lettre du MATD (en date du 19 août 2010) a conduit le Ministère à saisir le Bianco au bout de quinze jours, le 02 septembre 2010. Les observateurs attendent la décision de cette institution, tout en regrettant que le Ministère n’ait pas jugé plus pertinent de relancer d’abord la CUA, ou de procéder à une confrontation de mesurages. En conclusion, et c’est inédit, le Bianco doit trancher sur une question de compétence.
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar