Alerte Infos

Coup d’Etat : du bluff ?

Jeudi 18 Novembre 2010

Coup d’Etat : du bluff ?
Nervosité dans la Capitale hier, à l’annonce d’une déclaration d’officiers supérieurs de l’Armée. A 17h, le Premier Ministre Camille Vital convoquait les médias pour transmettre un communiqué. Vêtu de sa tenue de combat, le Général Camille Vital a lu le texte rappelant que Madagascar est un Etat de droit, et a particulièrement appelé la population à rester calme. Ensuite, il a exhorté les forces armées (gendarmes, militaires, policiers) à se rappeler que durant les assises militaires d’avril 2009, les problèmes qui minent leur corporation ont fait l’objet de réflexions conjointes. Ce faisant, le Premier Ministre de citer le nom de quelques officiers composant le « comité militaire de sauvegarde pour le changement ».
Ce projet, présenté il y a quelques mois par le Général Noël Rakotonandrasana lui avait valu d’être limogé de ses fonctions de Ministre des Forces Armées, et remplacé momentanément par le Premier Ministre Camille Vital. A l’époque, le Général Rakotonandrasana promettait que la transition mise en place grâce à son projet obtiendrait rapidement la reconnaissance internationale. Toujours est-il que dans l’après –midi, des officiers tels que le Colonel Ndriarijaona André (ancien dirigeant des FIS- Forces d’Intervention Spéciale), le Général Noël Rakotonandrasana, le Général Raoelina (proche de Marc Ravalomanana et impliqué dans la tuerie du 07 février à Ambohitsorohitra), le Général Raberanto (Président du CMDN-Comité Militaire de Défense Nationale, membre du « Directoire Militaire » du 17 mars 2009), le Général Coutiti (proche de Didier Ratsiraka, emprisonné sous Marc Ravalomanana et libéré par Andry Rajoelina en 2009), etc… ces officiers se trouvaient donc dans l’enceinte de la Base AéroNavale d’Ivato (BANI).
Aussitôt, les partisans des trois mouvances se sont rendus aux alentours, obstruant la route à Mamory Ivato- près de la Hutte Canadienne- avec des pierres et autres objets. Les forces de l’ordre les ont dispersés au moyen de grenades lacrymogènes. Durant la soirée, le Colonel Richard Ravalomanana –chef de la sécurité de la Région Analamanga- s’est rendu à la BANI pour rencontrer ses officiers. L’on sait que les dirigeants de la BANI ne partagent pas l’avis des Généraux et Colonels « putschistes », ces derniers provenant plutôt du RFI, un autre régiment militaire. Tard dans la soirée, le Colonel Richard Ravalomanana se trouvait encore dans la BANI.
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar