Alerte Infos

Création d'une filière avec Madagascar

Mardi 25 Août 2015

L'ancien joueur Augustin Baovola, est venu à Nantes pour un partenariat, avec l'aide du consulat, entre la ville et Madagascar pour former de jeunes footballeurs.

Au début des années 70, les stars de notre championnat se nommaient Bernard Lacombe, Henri Michel, Jean-Michel Larqué, Josip Skoblar, Oswaldo Piazza ou Salif Keita mais également Augustin Baovola. Ce nom ne vous dit sans doute, mais il s'agit du plus grand footballeur malgache de l'histoire, comme le confirme Jérémie Ravahimanana, le consul de Madagascar à Nantes : « C'est une des icônes du football dans les années 60-70. C'est le premier à avoir joué en France, en 1re division avec Tours et Angoulême. C'était notre idole. »

Au service de son pays

International très précoce, à l'âge de 16 ans, Baovola va jouer pour la sélection nationale jusqu'en 1982, soit 18 ans de présence au sein des Barea, surnom de l'équipe, en référence aux zébus de l'île. Cette fidélité va se poursuivre avec de nouvelles vocations pour l'ancien joueur de première division. « Il est rentré à Madagascar il y a deux ans, pour créer son centre de formation pilote, confirme le consul. À Madagascar, le football est encore archaïque, compte tenu des faibles moyens. Il a passé une partie de sa scolarité à Saint-Michel, l'un des établissements les plus connus à Tana. L'objectif du centre est de promouvoir l'avenir des jeunes par une éducation par le sport. Avec une éthique rigoureuse. Il met en avant l'humain mais aussi la discipline. »

L'idée de créer des partenariats avec les clubs français va alors germer. L'objectif est de permettre aux jeunes malgaches, détectés très jeunes, d'avoir la possibilité d'intégrer des centres de formation avec des structures beaucoup plus modernes et perfectionnées que sur l'île. « J'aimerais développer cette coopération et faire connaître encore plus le football malgache, affirme Augustin Baovola. Il y a de quoi faire et du pain sur la planche car tout reste à construire à ce niveau. Le défi est passionnant ! »

Donner une chance aux jeunes Malgaches

Le consulat a fait la liaison entre les aspirations d'Augustin Baovola et le Grand Ouest, notamment le collège Saint-Michel à Nort-Sur-Erdre qui s'est dit intéressé pour accueillir les jeunes footballeurs en internat. L'objectif n'est cependant pas de délocaliser tous les talents de l'île. À long terme, les deux initiateurs du projet espèrent motiver les clubs malgaches à créer leurs propres centres de formation, pour devenir autonome dans ce secteur encore sous-développé au pays. C'est dans ce sens qu'un grand pas a été effectué l'an passé, avec la création d'un premier centre à Antananarivo, la capitale malgache. « J'espère que ce nouvel outil permettra à certains de s'épanouir, se réjouit Baovola, et de sortir par la grande porte... »

Source : ouest-france.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar