Brèves Madagascar

De probables débris du MH370 retrouvés à Madagascar

Vendredi 10 Juin 2016

Photo Le dauphine.com
Photo Le dauphine.com
Blaine Alan Gibson mène des recherches en solitaire pour éclaircir le mystère du MH370. Il a découvert, entre autres, un morceau de siège d'avion sur une plage malgache.

Un Américain, répondant au nom de Blaine Alan Gibson, vient peut-être de mettre la main sur de nouveaux débris du MH370, cet avion de la Malaysia Airlines qui a disparu le 8 mars 2014 avec ses 239 passagers. Parmi les reliefs retrouvés sur la plage d’une île située au nord-est de Madagascar, le site du Times signale la présence de ce qui semble être le fragment d’un siège d’avion et un crochet pour suspendre des vêtements.

Blaine Alan Gibson a aussitôt envoyé des images de ses trouvailles aux autorités malaisiennes et à l’Australian Transport Safety Bureau, l’organisme australien chargé de l’examen de ces pièces. Ces instances se sont dites très intéressées par ces reliques.

"Je suis sûr à 99,9% que le siège appartenait au MH370"

Si Gibson, un avocat de Seattle ayant lancé ses propres recherches pour tenter d’éclaircir le mystère de la perte de l’avion, est pris au sérieux par les responsables de l’enquête officielle, c’est qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Précédemment, il avait mis à jour un éclat, depuis authentifié, de l’aéroplane sur la côte du Mozambique.

S’agissant de la dernière découverte de Blaine Alan Gibson, rien cependant n’est sûr pour le moment. Mais Don Thompson, un ingénieur britannique membre du comité international consacré aux investigations autour du MH370, a jeté un œil aux photos prises par l’avocat américain à la demande de la BBC. Et il s’est fait son avis:

"Pour ce qui est du morceau de siège, je suis sûr à 99,9% qu’il appartenait au MH370. C’est la même couleur de fabrication que celle utilisée par Malaysia Airlines. Ça montre que le siège a dû être désintégré pour se détacher."

La dernière découverte?

Le public français devrait en savoir rapidement davantage sur ces pièces en tout cas. En effet, L’Express de Madagascar révèle que Blaine Alan Gibson était en compagnie d’une équipe de "Complément d’enquête" lorsqu’il a ramassé ces morceaux.

Cette révélation, cependant, pourrait être l'une des ultimes découvertes. En l'absence de nouvelles informations à verser au volumineux dossier, la communauté internationale s'est accordée à clore l'enquête dans deux mois.

Source BFMTv
N.R.

Infos Diaspora | Brèves Madagascar