Alerte Infos

Débris du MH370 : La Malaisie va solliciter l'aide de Maurice et de Madagascar

Lundi 3 Août 2015

Les officiels malaisiens ont annoncé ce matin qu'ils solliciteraient l'aide des territoires situés près de La Réunion où on a découvert un un bout d'aile soupçonné appartenir au Boeing 777 de la Malaysian Airlines, pour essayer de trouver plus de débris de l'avion.

Même si aucune précision n'a été apportée par le représentant d'un ministère qui a souhaité garder l'anonymat, on peut imaginer que les Malaisiens solliciteront l'ile Maurice et Madagascar qui se trouvent potentiellement sur la trajectoire des courants qui ont pu amener les débris jusqu'à la Réunion.

Source : zinfos974.com

Un débris pour lever le mystère du MH370

Le débris d'avion découvert sur l'île de La Réunion mercredi soir va être transféré en métropole pour être analysé, avec l'espoir de résoudre l'énigme du vol MH370, le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu en 2014 dont il pourrait provenir. « Des informations préliminaires suggèrent que le débris vient très probablement d'un Boeing 777, mais nous avons besoin de vérifier s'il vient du vol MH370 », a déclaré jeudi le Premier ministre malaisien, Najib Razak. « L'endroit est cohérent avec le calcul de dérive fourni par l'équipe malaisienne chargée de l'enquête, qui montre une route du sud de l'océan Indien vers l'Afrique ».

Ce n'est pas le seul avion à avoir disparu
Le BEA « a été saisi afin de coordonner l'enquête française et l'enquête internationale, conduite notamment par les experts malaisiens et australiens », a expliqué la préfecture de La Réunion, département de l'outre-mer français à l'est de Madagascar. D'une longueur de deux mètres, le débris a été retrouvé mercredi à Saint-André, sur la côte est de l'île, par les employés d'une association qui nettoyait le rivage. Pour ajouter au mystère, un morceau de valise marron a été retrouvé au même endroit jeudi matin. Un hélicoptère de la gendarmerie française a survolé la zone dans la journée pour explorer le littoral et la surface de l'océan, sans repérer d'autres pièces.

Peut-être bien un morceau du MH370
« Il y a de grandes chances que le débris retrouvé à La Réunion soit bien un morceau du Boeing 777 de Malaysia Airlines », a estimé Joël Sudre, un expert océanographe français. Selon lui, des débris de l'appareil ont pu dériver de l'ouest de l'Australie jusqu'à La Réunion au gré du Courant équatorial sud (SEC). Dans un tel scénario, des images satellite de ce courant maritime peu profond pourraient permettre de localiser « en quelques jours » la zone du crash.
La Malaisie a dépêché des enquêteurs à La Réunion. Sur la base des photos du débris, ceux-ci pensent qu'il pourrait s'agir d'un flaperon de B777, a indiqué le vice-ministre malaisien des Transports, Abdul Aziz Kaparvi. Les flaperons sont de petits volets bordant les ailes d'avion, que les pilotes actionnent au décollage ou à l'atterrissage. Le ministre malaisien des Transports, Dato Sri Liow Tiong, a émis l'espoir d'une identification « dès que possible. »
L'hypothèse d'un débris du MH370 n'est pas la seule envisagée par les milieux aéronautiques où l'on évoque aussi, entre autres, celle d'un fragment d'un Airbus A310 de la compagnie Yemenia, accidenté en 2009 au large des Comores.

A chaud
> Warren Truss, ministre australien des Transports et des Infrastructures, dont le pays coordonne les recherches internationales dans l'océan Indien pour retrouver des traces de l'avion. « C'est manifestement un développement très important. La Réunion est très loin de la région où se sont déroulées les recherches mais est cohérente avec ce que nous savons sur les courants et les informations données par les satellites ».

> Malaysia Airlines s'est refusée à « spéculer sur l'origine » de la pièce. Mais l'annonce de sa découverte a suscité une vive émotion parmi les proches des 239 disparus du vol, replongés dans une intense anxiété.

« Tout a de nouveau recommencé, regarder constamment le téléphone portable dans l'attente de nouvelles », a déclaré Jacquita Gonzales, épouse du chef de cabine, Patrick Gomes. « Nous ne voulons pas entendre de nouveau certains responsables dire qu'ils sont sûrs à 99 %. Ce que nous voulons, c'est une confirmation à 100 % », ont déclaré des proches de victimes chinoises, les plus nombreuses, sur la messagerie Wechat.

Repères
Disparu il y a plus d'un an. Aucune trace du Boeing 777 du vol MH370 n'a été retrouvée depuis le 8 mars 2014, en dépit des intenses recherches dirigées par l'Australie dans le sud de l'océan Indien, où des satellites ont « accroché » pour la dernière fois les systèmes de communication de l'appareil. Une heure après le décollage, le vol avait changé de cap et cessé tout contact avec les contrôleurs aériens. Le 29 janvier 2015, la Malaisie a officiellement déclaré que cette disparition était un accident et que les passagers et l'équipage étaient présumés morts, provoquant la colère des familles.

Défaillance mécanique, structurelle ou acte terroriste. Les spéculations demeurent principalement concentrées autour d'une défaillance mécanique ou structurelle, ou un acte terroriste, mais rien n'est jusqu'alors venu étayer l'un ou l'autre scénario et le mystère autour de ce drame a alimenté une kyrielle de théories complotistes.

Manque d'oxygène. L'explication la plus crédible, selon les responsables de l'enquête, est qu'une brusque chute du niveau d'oxygène dans l'appareil a rendu l'équipage et les passagers inconscients. L'avion aurait alors volé en pilote automatique, jusqu'à sa chute en mer, faute de carburant.

Source : lanouvellerepublique.fr

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar