Alerte Infos

Destination Gaborone : des voix s’élèvent contre

Samedi 28 Mai 2011

Lanto Rakotomavo pour une solution à la crise entre Malgaches....
Lanto Rakotomavo pour une solution à la crise entre Malgaches....
En attendant les invitations officielles de la SADC - Communauté de Développement d’Afrique australe- pour la réunion de Gaborone (Botswana) du 6 juin prochain....

... les acteurs politiques se perdent en hypothèses et commentaires sur l’objet de cette rencontre. Les partisans des trois mouvances s’illustrent par leurs contradictions...

En effet, si le Pr Zafy Albert persiste à réclamer une véritable transition, il n’en attend pas moins l’invitation pour se rendre au siège de la SADC. Par ailleurs, les partisans de la mouvance Marc Ravalomanana, eux, ont jubilé à la lecture de la décision de l’organisation régionale.

En effet, le fait que les parties prenantes au paraphe d’Ivato soient invitées d’une part, et que d’autre part, les non signataires soient également conviés à la réunion, signifient pour les partisans de Marc Ravalomanana, la tenue d’une nouvelle table ronde des quatre mouvances. Il est à noter que dans tout ce remue6ménage politique, l’Amiral Didier Ratsiraka s’illustre par son silence complet depuis plusieurs semaines.

Des proches du pouvoir de transition arrivent aujourd’hui à estimer qu’il n’y a pas lieu de se rendre à Gaborone si la rencontre prévoit autre chose qu’une cérémonie de signature.

Lanto Rakotomavo, du parti TGV – Tanora malaGasy Vonona- pense que la signature de la feuille de route peut parfaitement s’effectuer à Madagascar. En effet, les parties prenantes à ce document se trouvent au pays. Lanto Rakotomavo a déclaré que la mise en œuvre de la feuille de route doit s’effectuer entre Malgaches (isika samy Malagasy).

Alain Ramaroson, membre du Conseil Supérieur de la Transition, abonde dans ce sens. Selon son point de vue, la rencontre à Gaborone relève d’une tracasserie (filàna kisa). La décision de la SADC a été prise durant le Sommet Extraordinaire des Chefs d’Etat, a noté Alain Ramaroson.

Le fait d’accepter la feuille de route ne devrait pas engendrer d’autres conditionnalités. Pour ce « mpitolona » de première ligne, la lutte de 2009 n’a pas besoin d’autant de conditions, il faut procéder désormais aux élections.
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar