Alerte Infos

Deux morts dans l’attaque d’une villa à Tananarive

Jeudi 13 Juin 2013

Deux morts dans l’attaque d’une villa à Tananarive
Lu sur le net : Des bandits armés ont froidement abattu deux personnes, un homme et une femme, lors de l’attaque d’une villa mardi à Ambatobe, un quartier résidentiel de Tananarive. Trois suspects ont été arrêtés par les gendarmes. (source : linfo.re)



Tananarive a été le théâtre d’une nouvelle attaque de bandits mardi 11 juin, en plein après-midi. Vers 16h30, heure locale, une bande armée a pris d’assaut une villa à Ambatobe et les deux occupants qui se trouvaient sur les lieux ont été tués.

« Sans foi ni loi, des bandits armés ont exécuté un jeune homme et une jeune femme, piégés dans une villa attaquée à Ambatobe, hier », rapporte L’Express de Madagascar.

Les coups de feu tirés par les malfaiteurs suivis des cris de détresse des victimes ont secoué tous les alentours, au moment de l’attaque. Inquiets, des riverains se sont rués vers la propriété attaquée, tandis que certains d’entre eux ont alerté les forces de l’ordre.

Cernés de toutes parts, les malfrats n’ont pu s’échapper de la villa assiégée. Une fois sur place, « les gendarmes ont bouclé le périmètre avant de pénétrer dans la villa. Des coups de feu cadencés ont retenti, au fur et à mesure de leur progression », raconte un témoin dans les colonnes de L’Express de Madagascar.

Au bout de quelques minutes, cette intervention musclée s’est révélée payante. « (…) les gendarmes ont très vite pris le contrôle de la situation après s’être déployés dans la cour et dans la maison investie par le gang », poursuit le même témoin, qui est membre du comité de vigilance du quartier.

Contraints de jeter les armes, deux bandits ont été interpellés et un troisième individu a été découvert caché dans le faux-plafond. Les gendarmes ont ensuite découvert les corps criblés de balles des deux victimes.

Toujours massée à l’extérieur de la villa, une foule de badauds a réclamé la tête des tueurs. Ils voulaient arracher les bandits des mains des gendarmes pour une vindicte populaire, comme l’explique L’Express de Madagascar.

Il a fallu attendre jusqu’à 20 heures pour qu’un véhicule de l’Emmo-Sécurité puisse sortir de la villa, avec à son bord les trois suspects, cachés derrière les vitres fumées. Le tout terrain a quitté les lieux à vive allure, pendant qu’une patrouille est intervenue pour disperser les partisans de la justice populaire. L’enquête est en cours pour faire la lumière sur cette attaque sanglante.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar