Alerte Infos

Drame de Madagascar : le douloureux voyage des familles

Samedi 6 Décembre 2014

A Tuléar (Madagascar), les espoirs de vérité du père de Johanna Delahaye et du fils de Gérald Fontaine se sont évanouis. Le procès des meurtriers du couple de Boulonnais est reporté, sans doute en avril. Retour sur les moments cruciaux de ce déplacement.

Difficile face-à-face
« J’ai croisé le regard des tueurs de ma fille (photo ci-dessous), confie ému Patrick Delahaye. C’était un moment très difficile que je ne veux plus revivre. Je crois que je ne reviendrais plus à Madagascar. Il me tarde de rentrer en France. »

La sagesse du report
Frank Berton et son homologue local MeRandranto ont vite compris que le procès ne pourrait se dérouler sans Roméo.
« Dès qu’on est arrivé sur l’île, on a enquêté et découvert qu’il est bien plus influent que ce qu’on croyait. Il s’est présenté aux législatives en 2013, raconte Frank Berton. Je ne sais pas s’il sera mis en détention jusqu’au procès, sans doute en avril. On a découvert beaucoup de choses intéressantes en discutant avec la population en tout cas...»

Déçu mais confiant
« Le report du procès n’est pas une mauvaise chose », convient Patrick Delahaye (à gauche) le père de Johanna tuée en 2012 à Tuléar à Madagascar. Il fallait que Roméo soit présent car il semble au centre de l’affaire. Même position du fils de Gérald, Jordan (en chemise blanche). Leur présence sur place, à côté du consul de France (à droite) a rappelé à la justice malgache l’importance de l’affaire.

Le retour à la Bernique
Un peu comme un pélerinage, le père de Johanna et le fils de Gérald se sont rendus à la Bernique, le restaurant que tenait le couple avant le drame. « Tout ici me fait penser à Johanna. Mais je me demande comment elle a fait pour vivre heureuse dans cette ville. Elle est hostile, dangereuse. ça grouille de monde. Je ne me sens pas en sécurité », témoigne Patrick Delahaye.

Quid des deux Français accusés ?
Une énigme se pose quant à l’implication de deux Français renvoyés devant la cour criminelle de Tuléar pour le meurtre des deux Boulonnais. Clients du restaurant la Bernique, ils s’estiment victimes d’un malentendu et ont expliqué avoir seulement participé à la battue déclenchée après la disparition du couple, se rendant notamment à son domicile pour vérifier si un indice pouvait orienter les recherches.
La justice malgache a demandé à la France de tout faire pour qu’ils soient présents lors du nouveau procés qui aura lieu en 2015.

Des détails sur le meurtre
Si le corps de Gérald sera retrouvé quelques jours après la découverte de celui de Johanna, 50 kilomètres au nord de Tuléar, cela ne signifie pas qu’il a été déplacé intentionnellement. Les membres du couple ont bien été tués quasi simultanément par les deux menuisiers Alain Régis et Rigobert Lahiniriko sur la plage de la Batterie. Payés 15000 € par Roméo, ils ont raconté les avoir attaqués à coups de pagaie puis avec le coutelas de Gérald, avant de jeter leurs corps à la mer.

Source : lavoixdunord.fr
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar