Alerte Infos

Edgard Razafindravahy : "La présidentielle est devenue inopportune"

Jeudi 13 Juin 2013

Edgard Razafindravahy : "La présidentielle est devenue inopportune"
Assez discret depuis la sortie de la liste des candidats à la présidentielle, le PDS d'Antananarivo Edgard Razafindravahy, a fait sa rentrée politique mardi. (source : lexpressmada.com)

D'aucuns le croyaient définitivement mis sur la touche. Edgard Razafindravahy, remis en selle à la mairie de Tana par le report annoncé de l'élection présidentielle par le gouvernement après sa démission, a choisi la cérémonie de sortie de promotion de sapeurs-pompiers, hier à l'hôtel de ville, pour marquer son retour sur la scène politique. Une circonstance tout indiquée à un moment où ça sent le roussi.

L'atmosphère tendue et lourde ne se prête pas à un forcing, pour organiser coûte que coûte une élection. "La présidentielle n'est plus une solution à la crise. Elle l'était un moment mais dès que la cour électorale a préféré se baser sur une décision politique que juridique pour sortir la liste des candidats, il fallait s'attendre à ce qui arrive maintenant. Je l'avais prévu le jour où je suis venu déposer mon dossier à la CES. Maintenant il faut assumer les conséquences." a affirmé le PDS hier.

Une déclaration qui se démarque de la position des autres candidats dont la plupart réclame le maintien de la date de la présidentielle au 24 juillet quoiqu'il arrive. Cependant, le PDS d'Antananarivo n'a pas dit qu'il fallait supprimer purement et simplement la présidentielle. "Pour le moment,ce n'est pas opportun. Il faut peut-être attendre des circonstances favorables, un climat propice pour l'organiser. Faire un forcing pourrait coûter très cher au pays". a-t-il précisé.

Edgard Razafindravahy s’explique : "la CES ne peut plus revenir en arrière et la crédibilité des résultats qu'elle va publier est d'orès et déjà contestée. La tension est à l'extrême entre les partisans du report et ceux qui sont contre, entre les partisans du retrait réclamé par la communauté internationale de certains candidats et ceux qui sont pour une élection open. La situation s'est sérieusement compliquée et devenue très dangereuse. Il faut chercher d'autre solution au lieu d'insister sur la tenue de la présidentielle dans une atmosphère explosive.» a-t-il explicité.
Des solutions, le Pds d'Antananarivo en a proposé. «Il faut prendre en compte les propositions des membres du FFKM. Ce sont des sages et leurs idées pourront être d'une aide pour mettre fin à cette crise sans qu'il ait des dégâts".

D’autres issues

Mardi, le FFKM a justement annoncé la tenue d'un sommet à quatre entre Andry Rajoelina, Marc Ravalo­manana, Didier Ratsiraka et Albert Zafy. Mais en attendant la tenue de cette rencontre hypothétique, Edgard Razafindravahay a également proposé d'autres issues.
"Il vaut peut-être mieux passer d'abord aux élections qui ne rencontrent pas de problème particulier pour ne pas perdre du temps et de l'argent. La présidentielle viendra après. En tout cas, dans l'état actuel des choses, il est impossible de la tenir" soutient-il. Razafindravahy est bien placé pour apprécier les risques. "Il règne un climat d'insécurité grandissante actuellement. Elle est aggravée par la diffusion de tracts incitant au pillage de certaines communautés étrangères et surtout la diffusion de fausses nouvelles dans la presse. Il faut bien mesurer les conséquences que cela pourrait avoir. La population a les nerfs à vif et il suffit d'une étincelle pour tout faire exploser" a-t-il averti. Il a certainement parlé en connaissance de cause et ne l'a pas fait pour le plaisir de jouer aux...pompiers.

Herisetra
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar