Alerte Infos

Enlèvement à Tamatave : l’otage Arnaud a été retrouvé

Jeudi 14 Janvier 2016

Près de deux mois après l’enlèvement d’Arnaud et d’Annie à Tamatave, dans l’est de Madagascar, l’otage encore en vie a été retrouvé, lundi, en fin d’après-midi. Six personnes ont été arrêtées.

Fin du cauchemar pour Arnaud et ses parents.

L’adolescent de 17 ans a été retrouvé lundi vers 17 heures par l’Unité d’intervention rapide (UIR) et de la Force s’intervention de la police (Fip), selon les informations relayées par les médias locaux, dont Midi Madagascar. Les forces de l’ordre ont indiqué que le jeune garçon a été séquestré dans une maison située dans le quartier d’Andranomadio (parcelle 11/41 Tamatave). En outre, le lieu de séquestration a pu être localisé grâce à la géo-localisation des appels émis par les ravisseurs, et la collaboration des "fokontany" (district de village) et du "fokonolona" (communauté villageoise).

Les policiers ont également pu procéder à l’arrestation des ravisseurs. Au total, six personnes ont été appréhendées : deux ravisseurs, un couple propriétaire de la maison, ainsi que trois complices du présumé cerveau de l’enlèvement. Un des ravisseurs a été blessé suite à l’affrontement qui a eu lieu. Des armes ont été en outre trouvées dans la maison, à savoir quatre fusil d’assaut Kalachnichov, une grenade offensive et 119 munitions.

Dans cette affaire d’enlèvement qui a ébranlée plusieurs hauts responsables de l’Etat, une vingtaine de personnes ont été déjà incarcérées à la prison d’Ambalatavoahangy. Plus de 70 ont été interrogées dans le cadre de l’enquête. "Je mène les enquêtes tandis que les éléments des forces de l’ordre effectuent les recherches sur cet acte odieux. Des personnes ont approché la police et la gendarmerie pour donner des informations, et c’est après analyse et étude que les forces de l’ordre peuvent intervenir", a souligné le procureur de la République.

Rappel des faits

Arnaud, 17 ans et sa sœur Annie, 14 ans, ont été enlevés le 23 novembre 2015, sur le chemin de l’école. Un kidnapping lié probablement à l’activité des parents. Le père étant un opérateur en bois de rose de Tamatave. Au début, les preneurs d’otage avaient réclamé une rançon de 4 millions d’euros. Quelques temps après, les ravisseurs ont tué Annie, pour des raisons encore indéterminées. Son corps a été retrouvé dans un ravin près de la maison de ses parents. Le Parquet poursuit l’enquête sur cette affaire d’enlèvement, de meurtre et de séquestration.

Le ministre de la Sécurité publique, Blaise Richard Radimbisoa, a affirmé que l’objectif à présent est de "remonter la filière et de lettre la main sur la tête pensante de la bande".

Source : Linfo.re

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar