Alerte Infos

Faire d’Antsiranana le premier port de Madagascar ?

Mardi 5 Avril 2011

Faire d’Antsiranana le premier port de Madagascar ?
Rainijaonary, invité fréquent de la chronique « Ny Marina » de Radio Antsiva animée par Ismael Razafinarivo et Annick Raherimanana, a publié un ouvrage dans lequel il dénonce la dette du tiers-monde comme étant le principal facteur de l’appauvrissement de pays comme Madagascar (voir notre édition du 22 mars 2011: Pauvreté du tiers-monde : quelles origines ?).

Dans la troisième partie de son livre, l’auteur présente des solutions pour notre pays. Parmi les suggestions de Rainijaonary, figure le recours à l’emprunt national plutôt qu’auprès de la Banque Mondiale ou du FMI, la création de réserve d’or à la Banque Centrale de Madagascar, le renouvellement du marché de devises, etc. Nous retiendrons aujourd’hui l’idée de faire d’Antsiranana (Diego Suarez) le premier port de Madagascar. En effet, à l’heure actuelle, le principal port de notre pays est celui de Toamasina (qui connaît des problèmes récurrents en termes de gestion et de sécurité).

Actuellement donc, la proposition de Rainijaonary consiste à privilégier les relations maritimes de Madagascar avec l’extérieur à partir du Port d’Antsiranana. Physiquement, Diégo Suarez est protégé contre les cyclones du fait de son massif montagneux, et de plus, le port n’est pas exposé à l’ensablement. Par ailleurs, la Baie de Diégo, d’un périmètre de 156 km et d’une superficie de 250km² se prête parfaitement à des aménagements qui en feront un port franc.

Les explications techniques sont détaillées dans le livre ; nous noterons surtout qu’en dehors de l’aspect physique du nord de Madagascar, l’auteur souligne les intérêts et avantages commerciaux que l’Etat, ainsi que les compagnies maritimes et de manutention obtiendront en focalisant leurs activités à Antsiranana.

Pour des compagnies telles que Maersk ou MSC - Mediterranean Shipping Company- par exemple, le Port d’Antsiranana constituerait une excellente alternative comme port franc, puisqu’il se situe entre Port Louis (Maurice), Durban et Salalah (). Madagascar s’intègrerait ainsi davantage dans les grandes voies maritimes. Des suggestions qui méritent d’être considérées. A ce jour Antsiranana, du fait de son éloignement avec la Capitale, a souvent été qualifiée d’île dans l’île. A lire dans le livre - en malgache - : « Ny trosa manandevo no fahavalo fa tsy ny fahantrana : inona no vaha-olana ? » publié par la Tranomprinty Loterana Malagasy, Antananarivo.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar