Alerte Infos

Fléau mondial de l'industrie du disque, le piratage touche aussi Madagascar

Mercredi 2 Mai 2012

Fléau mondial de l'industrie du disque, le piratage touche aussi Madagascar
Le piratage est un fléau mondial dans l'industrie du disque qui touche aussi les pays en voie de développement. C'est le cas à Madagascar où les artistes n'arrivent plus à vivre de leurs albums. Le ministère de la Culture et du Patrimoine malgache a décidé d'employer la méthode forte : il a décidé la mise en place d'une brigade anti-piratage qui sera chargée de sillonner les marchés pour chasser les contrefacteurs.
(source : rfi.fr)

http://www.rfi.fr/afrique/20120501-madagascar-touche-le-piratage-fleau-mondial-industrie-disque http://www.rfi.fr/afrique/20120501-madagascar-touche-le-piratage-fleau-mondial-industrie-disque


En attendant la mise en place effective de cette brigade dans quelques jours, des milliers de CD pirates continuent d'inonder les marchés de la capitale.
Le soleil se couche sur le centre-ville d’Antananarivo. Le marché d'Analakely range doucement ses étalages. Tous les dix mètres à peu près, des jeunes se tiennent devant des gros paniers tressés en bois, tous remplis de CD.

Naivo, un vendeur confirme que ses CD sont des pirates : pochette transparente, couvertures d'album photocopiées et inscriptions CD-R bien visibles. Naivo dit que tous les matins, un fournisseur vient donner des disques, mais il ne sait pas d’où il les sort. Lui achète chaque disque 50 centimes d’euro et les revend 65 centimes.

Si Naivo tourne la tête vers la droite il verra sur un immeuble l'enseigne Super Music, juste devant lui. C'est le plus grand magasin de disques officiels de la ville. Aina, le responsable du magasin, dit, que sans le piratage il vendrait au moins deux fois plus de disques.

A Super Music les disques coûtent au moins 1,65 euro, c'est le salaire d'une journée pour deux tiers des Malgaches. Dehors, Naivo le vendeur de disques pirates racontera que la nouvelle brigade anti-piratage est déjà venue prendre sa marchandise. Depuis un an, des hologrammes sur les pochettes permettent d'identifier les vrais disques à Madagascar.

Les vendeurs racontent cependant que certains artistes connus viennent eux-mêmes leur distribuer les disques sans cet hologramme.

N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar