Alerte Infos

Français lynché à Madagascar : le corps sera rapatrié en France la semaine prochaine

Samedi 9 Novembre 2013

Le rapatriement des restes de Sébastien Judalet, identifiés et séparés grâce à des tests ADN de ceux des deux autres victimes du lynchage, est prévu mercredi 13 novembre

Le corps d'un Français mort dans un lynchage début octobre sur l'île de Nosy Be, à Madagascar, va être rapatrié la semaine prochaine en France. "Le tribunal de Antananarivo a autorisé ce jour la levée du corps", a indiqué son avocat, Me Bertrand, Salquain dans un communiqué vendredi. Le rapatriement des restes de Sébastien Judalet, identifiés et séparés grâce à des tests ADN de ceux des deux autres victimes du lynchage, est prévu mercredi 13 novembre, a-t-il ajouté.

Ce conducteur de bus de la RATP, âgé de 38 ans, était venu passer ses vacances sur l'île quand il a été pris à partie le 3 octobre par une foule avec un ami franco-italien et un Malgache. La population locale déchaînée, qui les accusait d'avoir tué un enfant et les soupçonnait de pratiques pédophiles, avait ensuite brûlé leurs corps. Deux Malgaches soupçonnés d'avoir participé au lynchage ont été incarcérés à Madagascar mais plusieurs suspects courent toujours.

Le rapatriement du corps de l'autre victime pas encore annoncé

A son arrivée à l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le corps sera d'abord pris en charge par la brigade de recherches de Paris, chargée d'une enquête pour meurtre par le parquet de Bobigny. Celle-ci a lavé Sébastien Judalet de tout soupçon de pédophilie après avoir enquêté en France, interrogeant des proches et fouillant son domicile, son ordinateur comme ses échanges sur internet et les réseaux sociaux. "Aucun élément confortant la rumeur de pédophilie ou de trafic d'organes d'enfant n'a été découvert", selon le parquet. Sa famille "dans la peine et l'attente depuis le 3 octobre dernier", selon l'avocat, souhaite inhumer Sébastien Judalet en fin de semaine prochaine aux Ponts-de-Cé, dans le Maine-et-Loire.

Selon Me Salquain, le rapatriement de la victime franco-italienne, Roberto Gianfalla, 50 ans, "n'est toujours pas annoncé en raison de sa nationalité italienne". La sœur avait déposé une plainte pour meurtre, actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort à Annecy le 12 octobre.

Tf1 news
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar