Alerte Infos

Handicap mental : réunir les forces des associations

Jeudi 26 Mai 2011

Les élèves de l’ACBHM en classe verte
Les élèves de l’ACBHM en classe verte
Durant ses dix années d’existence, l’ACBHM - Association Culturelle pour la Bienfaisance des Handicapés Mentaux - a mis en place trois centres socio-éducatifs.

Le dernier créé, à Ambano, Antsirabe, date de janvier 2011. Ces centres ont chacun leur objectif déterminé, ainsi celui d’Isotry, à Antananarivo, se consacre à l’éducation développementale.

Le Centre socio-éducatif d’Ambohimirary constitue à la fois le siège de l’association, et procède à la formation technique de leurs bénéficiaires, en plus de l’éducation développementale. A Ambano, Antsirabe, le troisième Centre socio-éducatif sert de pensionnat et procède à l’inclusion socio-économique des handicapés mentaux encadrés.

Les activités menées dans ces centres comportent un volet pédagogique de base (alphabétisation, instruction) et d’autres, éducatives telles que la participation à des activités de la vie journalière, la socialisation, le savoir-vivre.

L’ACBHM encadre également ses bénéficiaires à travers des activités sportives, expressionnelles et culturelles. A noter que les encadreurs reçoivent une formation spécialisée, en partenariat avec Handicap international, entre autres.

Cet aperçu de la mission de l’association permet d’envisager le soutien nécessaire à ses activités courantes. Razafinotrona Solofodera, responsable du Centre éducatif, a indiqué que les ressources de l’ACBHM sont modestes, bien que l’association bénéficie de soutien régulier de partenaires à l’étranger. Sur place, le renforcement de la collaboration entre les associations similaires doit être effectué.

Cela se concrétise à travers la création de l’UNAPHAMM - Union Nationale des Associations des Personnes à Handicap Mental à Madagascar -, qui fédère environ 17 associations actuellement, selon Razafinotrona Solofodera.

En se rassemblant, a-t-il noté, le plaidoyer à mener pourrait avoir plus de poids vis-à-vis de tous les partenaires, dont l’Etat, les bailleurs de fonds, les ONG, etc. Des cas sont parfois difficiles à gérer, a noté le responsable du Centre éducatif de l’ACBHM.

Ainsi, les parents des personnes handicapées apportent concrètement une contribution mensuelle aux frais éducatifs, de l’ordre de 30 000 Ar par mois. « Actuellement, l’ACBHM compte 94 usagers, dont 42 sont issus de la classe populaire, et leurs familles ne peuvent donc contribuer aux frais.
Le parrainage de ces élèves est la solution, mais pour cela, il faut trouver des mécènes, qui prennent en charge leur scolarisation ».

Quoi qu’il en soit, les résultats obtenus durant ces années suscitent l’admiration. Par exemple, aux derniers Jeux des îles de l’Océan Indien, Razanamaharo Ary Françoise a remporté trois médailles d’or (lancer de javelot, lancer de poids, saut en longueur) et une médaille de bronze en vitesse sur 100m, dans le cadre du Handisport.

Selon le moniteur sportif de l’ACBHM, cette performance a été le fruit de six années d’encadrement. Par ailleurs, des broderies, des produits de ferblanterie font partie également des réalisations des handicapés encadrés par l’ACBHM.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar