Alerte Infos

Hausse des prix du carburant à Madagascar

Vendredi 15 Novembre 2013

Hausse des prix du carburant à Madagascar
Restés stables depuis le début de l’année, les prix à la pompe vont repartir à la hausse à Madagascar. Une nouvelle grille tarifaire est prévue entrer en vigueur aujourd’hui, sauf retournement de situation.

Les prix des carburants vont de nouveau flamber à Madagascar, après être restés relativement stables depuis le début de l’année. Ainsi, l’essence sans plomb 95 coûtera désormais 3 470 ariary (1,23 euro) le litre contre 3 370 ariary (1,20 euro) auparavant. Le litre de gasoil sera vendu à 2 800 ariary (1 euro) contre 2 730 ariary (0,97 euro) initialement. Tandis que le prix du pétrole lampant passera de 2 150 ariary (0,76 euro) à 2 280 ariary (0,81 euro) le litre, selon une nouvelle grille tarifaire établie par l’Office malgache des Hydrocarbures (OMH).

En clair, « les hausses sont respectivement de 100 ariary (0,035 euro), de 70 ariary (0,025 euro) et de 130 ariary (0,046 euro) », résume le quotidien local L’Express de Madagascar.

Les stations-services réparties à travers l’île auraient déjà été mises au courant de cette hausse généralisée des prix de carburants, qui doit prendre effet à compter de ce vendredi 15 novembre. « Le groupement pétrolier a déjà été notifié sur ces nouvelles dispositions », indique une source auprès de l’OMH.

La veille de cette flambée, certains gérants de stations-services œuvrant à Tananarive affirment cependant n’avoir pas été informés d’une telle mesure. « Jusqu’au moment présent, je n’ai pas eu d’informations sur une quelconque note concernant cette hausse de prix des produits pétroliers », déclare l’un d’eaux dans les colonnes de L’Express de Madagascar.

De même, une source auprès du ministère des Hydrocarbures assure ne pas être tenue au courant de cette hausse. « Je fais partie du comité technique, et lors de la dernière réunion que nous avons tenue, il n’était pas question d’appliquer une hausse de prix. Cette notification ne provient donc pas du ministère des Hydrocarbures. De toute façon, il ne s’agit plus d’une affaire d’un département ministériel, mais d’une affaire gouvernementale. Les opérateurs ne peuvent être notifiés qu’après l’aval de la présidence », explique Pascal Clovis Velonarivo, directeur général des Hydrocarbures.

Selon des sources concordantes, la révision des prix de carburants se fera dans la soirée, comme c’est souvent le cas à chaque flambée. En règle générale, « les tarifs seront fixés tous les mois, et ceux qui seront appliqués devraient découler d’une entente entre le secteur public et les pétroliers », rappelle L’Express de Madagascar

http://www.linfo.re/
Vola Rasoamanana

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar