Brèves Madagascar

Hold-up à 11 h 30 à Tsiadana

Samedi 6 Mai 2017

Hold-up à 11 h 30 à Tsiadana
Décidément, les malfaiteurs n’ont plus peur de faire leur mauvaise besogne à une heure d’affluence. Un cash-point de mobile banking a subi une attaque à main armée hier.

Ces cash-points de mobile banking, une sorte de banque là où les utilisateurs peuvent retirer et envoyer de l’argent, sont maintenant les cibles de prédilections des bandits. En effet, ses cash-points pullulent dans les coins de rue, vue que c’est facile et rapide d’envoyer et de recevoir de l’argent avec. Hier matin a 11 h 30, un cash-point sis à Tsiadana a été victime d’une attaque : 4 bandits, munis d’arme à feu et de machette et à visage découvert, ont fait irruption et ont tout de suite tiré, ils ont pris une somme d’argent dont on ignore la totalité avec un ordinateur portable. En plus d’être un cash-point le propriétaire travaille pour le compte d’une banque d’où la nécessité d’un ordinateur portable.

Après l’attaque, le propriétaire et des riverains ont pris l’initiative de suivre les malfrats, mais ces derniers n’ont pas hésité à tirer. Bilan : un homme est décédé après avoir reçu une balle en pleine bouche.

L’insécurité grandissante à Antananarivo devrait interpeller l’exécutif. Les bandits n’ont plus besoin de se cacher pour orchestrer une attaque à une heure de pointe. La sécurité à Antananarivo voire à Madagascar est une problématique qui nécessite une solution d’urgence.

Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar