Brèves Madagascar

Ilontsera : offre une commémoration atypique du 29 mars 1947

Samedi 25 Mars 2017

tribune d'éxpression effectuée par les visiteurs
tribune d'éxpression effectuée par les visiteurs
Le premier Observatoire des Médias et de la Communication continue de faire son innovation de la commémoration du 29 mars 1947.

Ilontsera a déjà initié la ruelle Citoyenne d’Antaninandro en 2016, « hier, aujourd’hui pour la liberté» qui avait pour but d’exposer l’histoire dans une ruelle fréquentée par les citoyens lamdba à travers l’exposition des Photos historiques, des textes sur la liberté, des livres sur l’histoire de l’insurrection de 1947, une tribune d’expression libre. Pour le Président du Conseil d’Administration de cette ONG, « on ne peut pas se développer sans connaitre son histoire.» Avec les demandes incessantes reçues par Ilontsera d’exporter cette innovation dans différents quartiers, Ilontsera a décidé de continuer cette innovation dans le Jardin de Mahamasina le 24 et 25 mars 2017.

une jeune fille prenant note des journaux de l'époque
une jeune fille prenant note des journaux de l'époque
Pour cette fois, il s’agit de mettre à disposition l’histoire à toutes les couches sociales de la population faire connaitre son histoire. Le concept reste le même, des photos afférentes à l’insurrection de 1947 avec des photos symboliques à l’instar du procès d’Andafiavaratra, les articles de journaux de l’époque, les textes de Jacques Rabemananjara, de Bob Marley…. Get up Stand up…

le guitariste animant l'exposition
le guitariste animant l'exposition
En outre, des animations musicales avec des danses gasigasy « le Zanadrazana » ou encore des guitaristes faisant un « cover » du « Ombin-tsaretin-Draleva ». Des slams, ou encore des poésies sur la liberté faisaient partie du « show ».

L'agora d'expression libre sur la liberté
L'agora d'expression libre sur la liberté
Une agora a été érigée à l’occasion, des groupes de personnes sont rassemblés sur un lieu pour débattre sur ce qu’est la liberté. La commémoration continue encore aujourd’hui. Les activités d’hier seront encore là.
Rakotofrancky

Infos Diaspora | Brèves Madagascar