Alerte Infos

Impayés de la JIRAMA : des milliards de l’Etat et du secteur privé

Vendredi 11 Mars 2011

Le Ministre de l’Energie Rodolphe Ramanantsoa s'exprime sur le dossier de la Jirama...
Le Ministre de l’Energie Rodolphe Ramanantsoa s'exprime sur le dossier de la Jirama...
Les impayés de la JIRAMA (compagnie nationale d’eau et d’électricité) atteignent des montants faramineux !

Ainsi, l’Etat lui doit 63 milliards Ar tandis que les entreprises franches doivent un total de 44 milliards Ar. Concernant ces dernières, le recouvrement des sommes dues s’avère incertain, les entreprises concernées ayant en partie quitté le pays, suite à la suspension de Madagascar dans l’AGOA par les Etats-Unis. Les entreprises bénéficiant de cet accord - favorisant les exportations vers les USA - ont en effet été fortement frappées par la suspension de cette mesure. Après avoir mis au chômage technique leur personnel, la plupart ont fini par fermer définitivement. Concernant l’Etat, le non recouvrement des créances proviendrait d’une procédure interne de la JIRAMA.

D’après le Ministre de l’Energie Rodolphe Ramanantsoa, il est normal pour toute entreprise de réclamer ce genre d’arriérés auprès de ses débiteurs. Cependant, la collecte des montants s’avère compliquée, selon le Ministre, et cela provient en partie de la JIRAMA. Tous les ans, chaque ministère reçoit en effet son budget de fonctionnement à travers la loi de finances, y compris les dépenses en eau et électricité. Le souci relève de l’envoi des factures proprement dite, eu égard aux changements ministériels (fusion, éclatement) ainsi qu’aux déménagements le cas échéant d’un bâtiment administratif à un autre. Cela concerne également les directions régionales et autres services des ministères, a ajouté le Ministre. En d’autres termes, la JIRAMA ne peut pas modifier la codification client à chaque changement de gouvernement ou intra-ministériel.

Le Ministre a tenu à rassurer les abonnés sur le maintien des tarifs de la JIRAMA , nonobstant la fluctuation des prix du baril du pétrole sur le marché mondial. Il a tenu cependant à souligner que la JIRAMA ne devrait pas être assujettie au paiement de la Redevance d’Entretien Routier (RER) sur le gasoil qu’elle utilise. Cette redevance, versée au Fonds d’Entretien Routier (FER) à raison de 29 Ar par litre de gasoil consommé, devrait concerner uniquement les usagers de la route, a précisé le Ministre Rodolphe Ramanantsoa.
N.R.

Nouveau commentaire :

Alerte Infos | Insolites et le-saviez-vous ? | Interviews | Communiqués | Photos galeries | Bons plans | Questions-Réponses | Vaovaom-piangonana | Recettes malgaches | Tout sur Air Madagascar | Contact | Chronique | Misy raha ao | Voyages, Tourisme à Madagascar | Mada en 1 clin d'oeil | Lu sur le Net | Codes promos | Mada infos régions | Soirées | Tv Gasy | Web radio | Vos agendas soirées et événements ici ! | Courrier des femmes | PPN | A la une | APFMada : Association "Agir pour les femmes à Madagascar" | Journal Télévisé RTA - Madaplus | Associations | Sponsors et partenaires du Big Mada White - Nuit Blanche 2016 | Retrouvez : infos et Communiqués Air Madagascar